Burger et frites avec drapeau US

#Americancore : sur TikTok, l’Amérique ne fait plus rêver

© Isaac Taylor

Aux États-Unis, des personnes d’origine asiatique rendent exotiques des produits de consommation américains. Dans les supermarchés, elles se filment comme des touristes et se moquent d’une Amérique blanche qui a tendance à fétichiser des cultures qu’elle ne connaît pas. 

Trois jeunes femmes asiatiques se filment dans un supermarché américain. Tandis que l’une pose devant un rayon de chips de la marque Lay's, l’autre brandit un paquet de cheddar et s’exclame, railleusement : « Oh mon dieu, c’est si exotique !  » . Elles finiront par s'écrier à l’unisson « Starbiiiiiiieees » en sortant du magasin, leur boisson Starbucks à la main. 

@berryiane

its our first time omg everything was so aesthetic!! leave me starbies recs im new ˊᵕˋ)੭ #aesthetic#aestheticsnacks#snackhaul#animecore#americancore

♬ original sound - yu

La vidéo, qu’elles publient et titrent « voyage dans une épicerie américaine » sur TikTok, cumule plus de 176 000 mentions « j’aime » . Elle porte le hashtag #americancore, l’une des esthétiques en vogue de l’application. 

Une satire de l’Amérique blanche

On s’en doute, cette expédition satirique n’est pas un cas isolé. La tendance #americancore, repérée par Vice en mai 2021, avoisine aujourd’hui les 39 millions de vues sur l’application. Elle se moque (à chacun son terme en ligne) de la « domination » , de « l’appropriation » , voire même du « fétichisme culturel » dont fait preuve l’Amérique contemporaine à l’égard des pays asiatiques. 

« Tout comme #japancore [une autre esthétique Web] traite les cultures asiatiques comme une série de produits exotiques prêts à être consommés, les vidéos #americancore présentent des TikTokers américains d'origine asiatique visitant Walmart ou d'autres chaînes de magasins pour admirer des aliments américains banals » , comprend The New Yorker au sujet du phénomène.

@youngmimayer

the fake environmentalism is what always gets me you really want a reason to be disgusted huh

♬ original sound - youngmi

Des hamburgers aux Doritos en passant par les cultissimes bouteilles de Coca et canettes de Monster (cette boisson énergisante typiquement américaine qui a conquis les jeunes européens au début des années 2000), tout y passe. À tel point que ces vidéos ont quelque chose d’étrange, de presque dérangeant, car qui pourrait s’extasier devant une culture dominante qui s’est exportée en masse pendant des décennies ?  

On ne sait pas vraiment qui est à l’origine du terme « americancore » . Selon le média américain, la comédienne Youngmi Mayer pourrait avoir popularisé la tendance en mars 2021 avec une vidéo intitulée « Si les Asiatiques disaient ce que les Blancs disent dans les épiceries asiatiques » . 

L’Amérique ne fait plus rêver

Bien sûr, la tendance est source de débats en ligne, notamment sur les différences entre appropriation et simple appréciation d’une culture dans une société hyper-mondialisée. Surtout, le phénomène fait état d’une vision désenchantée de l’Amérique, dans le pays comme dans le reste du monde.

Alors que certains utilisateurs américains multiplient les commentaires ironiques et dépréciatifs sur leur propre drapeau, des utilisateurs européens partagent leur point de vue sur leur vision du pays.

Certains, comme cet adolescent allongé sur son lit, n’en rêvent plus comme avant... : « Tu sais que l’Amérique perd de son pouvoir quand les enfants européens ne rêvent plus d’y déménager. »

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.