habillage
premium1
premium1
une femme habillé en jaune qui disperse des billets de banque
© Deagreez via getty image

15 milliards de dollars : YouTube dévoile enfin ses revenus publicitaires

Le 4 févr. 2020

Pour la première fois, la firme Alphabet a dévoilé dans son rapport financier la part des revenus publicitaires de YouTube.

5 milliards en trois mois et 15 milliards sur un an. Voilà, en résumé, l’argent que génère la publicité sur YouTube. Pour la première fois depuis son acquisition par Google, il y a une quinzaine d’années, on sait ce que rapporte la plateforme vidéo à sa maison-mère Alphabet. Pour avoir le détail, il suffit de se plonger dans le rapport financier du dernier trimestre 2019 de la firme.

« Vous voyez ce que ça fait 1 milliard Larmina ? »

La somme peut paraître très importante et pourtant, elle ne représente que 10 % des revenus totaux de Google. D’après The Verge, ces revenus sont 6 fois plus élevés que ceux de Twitch, mais représentent seulement un sixième de ce que peut générer Facebook avec la publicité ciblée.

Pour rappel, YouTube avait été acheté 1,65 milliard de dollars en 2006. Aujourd’hui, le journaliste Nick Statt estime que la plateforme est valorisée à plus de 100 milliards de dollars sur le marché boursier.

Combien coûtent les youtubeurs à Google ?

Globalement, Alphabet annonce un revenu général de plus de 46 milliards de dollars dans le dernier quart de l’année 2019, soit une hausse de 17 % par rapport à 2018. De son côté YouTube affiche aussi une hausse de ses revenus avec 8 milliards en 2017 et 11 milliards en 2018.

Cet exercice de transparence est le bienvenu mais il reste cependant de nombreuses zones d’ombre dans le bilan financier de YouTube. Il est pour le moment impossible de savoir combien d’argent la plateforme reverse à ses créateurs. Nick Statt émet la théorie que le prix à payer est compris dans la ligne « Cost of Revenues » de Google qui affiche une perte de 26 milliards de dollars. Même si l'on envisage que seule la moitié de cette somme (13 milliards) est destinée à payer les youtubeurs cela voudrait dire que le chiffre d’affaires réel de YouTube n’est pas aussi mirobolant qu’on pourrait le croire.

David-Julien Rahmil - Le 4 févr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.