habillage
premium1
premium1
Lison Daniel @les.caracteres capture d'écran
© Capture d'écran L'ADN

Le conseil de Lison Daniel de @les.caracteres : « Détendez-vous ! »

Le 12 mai 2020

Lison Daniel peaufine sur Instagram des personnages drôlissimes qu'elle distille à des abonnés de plus en plus fans, et de plus en plus nombreux. Elle répond ici au questionnaire de L'ADN.

Si tu devais avoir un superpouvoir, ce serait quoi ?

Parler toutes les langues. Principalement pour pouvoir me la péter. Mais en tamoul.

L’échec qui t’a fait avancer ?

J’avance en ratant. J’ai raté Sciences Po Paris, Le Conservatoire national et la Fémis à un cheveu. Après un mois de déprime, en général, je me bouge. Là, comme j’ai peur de stagner, je vais passer Normale Sup’ en philo au printemps prochain.

Le déclic qui t’a fait changer ?

Quand j’ai compris qu’en fait tout le monde s’en foutait.

Ton life goal de l’année ?

Cette réponse sera premier degré. Me marier et monter sur scène pour faire des blagues que j’ai écrites. Bisous.

Sky is the limit, dit-on… Tu la places où, ta limite ?

Quand ça devient trop fatigant.

Ton appli de la honte ?

MarineTraffic, pour suivre en temps réel tous les bateaux qui naviguent dans le monde. À l’heure où je vous parle, il y a trois bateaux de plaisance référencés aux îles Sandwich. Y’en a qui s’emmerdent pas.

Tu te lances dans une cure de désintox... Tu commences par quoi ?

Je jette mon téléphone portable. Ensuite, je me roule en boule sur mon canapé et je me demande pourquoi ça me manque autant. Puis viennent les questionnements sur la futilité de l’âme humaine, et sur notre place dans cette galaxie.

Ton dernier shoot d’inspiration ? Raconte !

Ce matin. Un agent immobilier qui disait inexplicablement « euffre » au lieu de « offre », et « Porte de Ponton » au lieu de « Porte de Pantin ». Je me suis demandé quel était son parcours, comment on en vient à être autant aux fraises quant à la prononciation ? Puis j’en ai fait un petit essai que je sors chez Plon à la fin de l’année.

La tech que tu n’as pas du tout envie d’adopter ?

Les écouteurs sans fil. Ça suffit ! En plus, je sais jamais si vous m’écoutez ou pas, et ça blesse mon enfant intérieur.

L’idée reçue que tu voudrais éradiquer ?

Que les odeurs boisées/musquées/sucrées type déodorant Axe augmentent la virilité.

Qui tu follow et te fait un bien fou ?

Laura Daniel (@laura_disegna) pour ses dessins drôles et poétiques (elle dessine les rêves de ses followers), Laura Felpin (@laura_felpin) pour ses personnages géniaux, et Laurence Bibot (@laurencebibot) pour ses play-back hilarants. Je suis également très portée sur les comptes de Laurent Wauquiez, Laurence Boccolini et Laura Smet.

Ton truc pour sauver le monde ?

La bienveillance et la mobilité douce. Non, je déconne ; il faut mettre tout son pognon dans des banques responsables.

Allez, si on devait tout résumer en un mantra, tu dirais quoi ?

Notre civilisation correspond à une demi-seconde sur le calendrier du cosmos. Détendez-vous.

Voir cette publication sur Instagram

Julien, toujours un coup d’avance. . . #lausondaniel #lescaracteres

Une publication partagée par Lison Daniel (@les.caracteres) le

Voir cette publication sur Instagram

Isabelle téléphone à son frère. . . #maisondefamille #lausondaniel #lescaracteres Le joli foulard vient de @objet_descale ❤️

Une publication partagée par Lison Daniel (@les.caracteres) le

 


Lison DANIEL, en 5 dates


1995 : J’ai 3 ans. On me fait goûter la poutargue. La vie n’aura plus jamais la saveur terne.

2004 : Je suis en 5e et je révise comme rarement mon contrôle de bio sur les vaisseaux sanguins. J’ai 19. Je fais une corrélation très claire entre le travail et le résultat. Mais bon, la flemme.

2004 encore : Je me rends compte que je peux bouger indépendamment mon sourcil droit. Le gauche également. Une fierté qui m’aide encore en cas de coup dur.

2018 : Route de campagne. Je change une roue toute seule. Ça y est, je suis une femme.

XXXX : La date de mon mariage, mais je vous la donne pas, sinon vous allez vous ramener, et on est ric-rac en chaises.


Cet interview est parue dans la revue de L'ADN numéro 22 - Comment tu me parles ? - à se procurer ici.


Béatrice Sutter - Le 12 mai 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.