habillage
premium1
premium1
Tente jungle de Calais

Airbnb veut aider les réfugiés et les sans-abri

Le 9 juin 2017

Airbnb a dévoilé Open Homes, une plate-forme permettant à ses utilisateurs d’héberger gratuitement des réfugiés et des sans-abri.

Le mercredi 7 juin, Airbnb a annoncé le lancement de Open Homes, une plate-forme visant à aider les réfugiés et les sans-abri à se loger. Les utilisateurs inscrits peuvent se porter volontaire pour héberger, gratuitement et sans limite de temps, les personnes dans le besoin. D’après le site Mashable, Airbnb ambitionne de loger 100 000 personnes d’ici 5 ans.

« Il s’agit d’une nouvelle manière, pour ceux qui le souhaitent, de contribuer et donner à ceux qui ont le plus besoin », a déclaré Joe Gebbia, cofondateur d’Airbnb, au magazine Fortune.

 

Cette initiative est le fruit d’un partenariat entre la marque et plusieurs acteurs du milieu associatif en Europe et aux Etats-Unis. Pour la France, Airbnb s’est associé à Singa ou encore Réfugiés Bienvenue, deux organismes à but non lucratif qui viennent en aide aux réfugiés et aux demandeurs d’asile. « Ces partenaires cherchent les logements qui conviennent le mieux aux personnes qu'ils accompagnent et discutent avec les propriétaires pour s'assurer que tout se passe pour le mieux », a indiqué l'entreprise sur son site.

Airbnb a déjà fait valoir son engagement sur ces thématiques. La plate-forme de réservation de logements s’était par exemple opposée publiquement au muslim-ban voulu par Donald Trump, ce décret anti-immigration qui prévoyait d’exclure du territoire les ressortissants de sept pays musulmans.

Au travers d’une vidéo intitulée « We accept », la marque avait fait passer ce message simple : « Nous croyons que peu importe qui vous êtes, d'où vous venez, qui vous aimez ou pour qui vous priez, tout le monde a sa place. Plus l'on accepte, plus le monde est beau. Nous acceptons. »

Plus tôt, en 2012, alors que l’ouragan Sandy ravageait la côte-est des Etats-Unis, Airbnb avait mis en place un « programme d’aide en cas de catastrophe pour loger gratuitement les victimes de catastrophes naturelles ou d’attentats », comme le rappelle Mashable. Cela faisait suite à la demande d’une habitante de Brooklyn qui souhaitait venir en aide aux sinistrés en proposant, gratuitement, des chambres de son appartement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour