habillage
premium1
premium1
guide-de-survie

4 astuces pour planquer ses données aux GAFA

Le 29 mars 2018

À la suite du scandale Cambridge Analytica, comment se balader sur la Toile en toute discrétion ? Petit guide de survie.

Souvenez d’un temps pas si lointain où Internet représentait l’ouverture et un futur rayonnant où nous allions tous communiquer pour faire du monde « a better place ». Mais le récent scandale de Cambridge Analytica a froidement remis les ambitions de partage et d’amour virtuel à leur place. L'entreprise a moissonné les données de 50 millions de comptes Facebook dans le but d'influencer le vote des citoyens américains lors de l'élection qui a mené à la victoire de Donald Trump. De l’optimisme, nous sommes passés au désenchantement. Si hier nous voulions partager nos données du monde entier, aujourd’hui, nous voulons surtout planquer les nôtres. Comment mieux protéger ses données sur le Web ? Nous avons passé en revue plusieurs solutions.

Électrochoc : cartographiez vos infos

Dans la guerre de la data, la palme de l’excuse revient aux utilisateurs qui, fébriles, s’en fichent puisqu’ils n’ont « rien à cacher ». Faites juste l'expérience de récupérer vos données collectées et un grand froid va s'abattre sur votre insouciance. Outre vos goûts, vos messages privés ou vos données de géolocalisation, Facebook enregistre aussi vos conversations téléphoniques privées. Faites-vous une idée : téléchargez vos propres données. Sur un ordinateur de bureau, connectez-vous à votre compte Facebook, puis dans « paramètres » (petite flèche en haut à droite), cliquez sur « téléchargez une copie de vos données Facebook ». Le réseau vous envoie ensuite un e-mail quand le contenu est prêt. Dézippez… Surprise : photos et conversations privées, sextos… TOUT Y EST.

Pour Google, à qui vous n’avez probablement rien à cacher non plus, rendez-vous sur « Téléchargez vos données » et créez votre archive. Surprise, découvrez où vous étiez le 13 avril 2014 à 16h32, l’historique des publicités que vous avez vues, les vidéos YouTube visionnées (depuis toujours), vos e-mails, contacts et calendrier… Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

Extension anti-tracking

Comment contrer les trackers invisibles qui récoltent nos données au fur-et-à-mesure de nos balades digitales ? Face au scandale Cambridge Analytica, Mozilla a réagi avec la création d’un extension pour Firefox baptisé « Facebook Container ». Une fois téléchargée, l’extension empêche la moisson des données de navigation associées à votre compte sur le réseau social. Facebook Container stocke les informations dans un récipient virtuel. Si vous surfez sur d’autres sites, vos informations ne migrent pas avec vous, elles restent bloquées dans le container.

Laissez ce toasteur connecté tranquille

La France n’est pas le seul pays à se questionner sur l’anonymat. Outre-Manche le site du Guardian s’est aussi interrogé sur la problématique de la survie en milieu digital hostile. Avec un flegme tout britannique, le quotidien recommande d’avoir la main légère sur les objets connectés. Oui, cette fourchette qui vibre lorsque vous mâchez trop vite est tentante, oui ce parapluie interconnecté qui vous prévient quand il va pleuvoir est irrésistible ; même ce tampon qui mesure votre flux, mesdames, semble in-dis-pen-sable. Mais souvenez-vous qu’en 2016, des hackers ont créé une armée zombie pour attaquer des sites comme Netflix, Facebook ou Spotify par le biais de ces objets connectés.

Attaquez Facebook en justice

Pas seul·e, non, mais avec la Quadrature du Net. L’association de défense des utilisateurs a décidé de mener une action groupée contre les GAFA devant la CNIL (Commission nationale informatique et libertés). Cette action groupée vise à attaquer le modèle économique des grands du Web reposant sur la vente de données personnelles. L'action en justice sera centrée sur le RGPD (règlement général sur la protection des données) qui entrera en vigueur le 25 mai. D'ici là, vous pouvez toujours repasser au 3310 de Nokia.
Commentaires
  • Bonjour, bon article qui meriterait d approfondir. Les solutions existent comme le moteur de recherche Qwant qui anonymise les donnees. Il faut encourager cet approche d anonymisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.