podcast

Notre sélection de podcasts à écouter pour commencer 2022

10 ans après la manif pour tous, la magie de Wikipédia, ou des histoires qui font peur : voici notre sélection, toute subjective, des meilleurs podcasts du moment.

Au nom du fils

6 épisodes de 35 minutes environ
En 2012, un conglomérat d’associations confessionnelles battait le pavé pour s’élever contre le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes du même sexe. Dans le cortège, des familles, souvent catholiques, défilaient avec leurs enfants au son de slogans qui leur paraissaient évidents et légitimes. Dix ans plus tard, la journaliste Rozenn Le Carboulec est partie à la recherche d'enfants embarqués dans ces rassemblements et qui depuis se sont découverts homosexuels.

Véritable coup de poing au ventre, cette troisième saison de Quouïr, le podcast de Nouvelles Écoutes donne la parole à cette génération qui a ouvert les yeux sur l’homophobie ambiante et décontractée qui perdure dans les milieux religieux, un entre-soi réactionnaire dont il faut inévitablement briser les règles lors du coming out. Le micro est aussi donné aux parents qui sont allés aux manifs contre le mariage pour tous. Ils racontent comme ils pensaient être en lutte pour une cause juste, sans se rendre compte qu’ils combattaient des droits difficilement acquis par d’autres. Entre déni et reconnaissance, ces derniers s’interrogent sur le bien-fondé d’une éducation fortement hétérocentrée, où la place de l’homme en tant que père est continuellement mise en avant au sein du foyer, mais aussi dans la paroisse, les groupes de prières, les colonies de scouts, etc. Enfin, Au nom du fils analyse avec justesse cette banalisation des discours de haine qui semblent balayer notre société au nom du Bien et de l’Ordre moral.

Random Culture Club

4 épisodes de 2 heures environ
Wikipédia est sans doute l’une des inventions les plus brillantes de ce début du XXIème siècle. C’est aussi une source d’inspiration idéale pour des podcasts comme le Random Culture Club. Le concept ? Tirer une page au hasard dans l’encyclopédie en ligne et improviser des chroniques culturelles sur des livres, des bandes dessinées ou bien des films liés à la thématique. Pour vous donner une idée, le dernier épisode était centré sur un article portant sur le lanceur spatial américain léger et jamais utilisé Vector R. Les chroniqueurs en on profité pour évoquer le film Les figures de l’ombre (sur les informaticiennes du programme Apollo), une bande dessinée sur les Transformers et le groupe de musique Calexico, dont la musique est basée sur le son du désert.

T’as de beaux lieux

5 épisodes de 40 minutes environ
Les banlieues et les régions françaises, ce n’est pas seulement des zones commerciales ou des monuments musées vendus au tourisme de masse. C’est aussi des « tiers lieux », ces endroits où l’on se rassemble pour forger une communauté, réfléchir et agir. T’as de beaux Lieux nous emmène les visiter et rencontrer ceux qui les font vivre. Au programme ? Le Work In Progress de Colombelles, Coco Velten à Marseille ou bien Open Landes à Nantes.

Uncanny

8 épisodes de 28 minutes (en anglais)
Le podcast est un médium particulièrement efficace pour véhiculer des histoires d’horreur et il paraît chaque mois une pléthore d’épisodes dont l’objectif est de vous faire peur. L’un des plus efficaces est Uncanny, du journaliste et auteur Danny Robins. Dans ce podcast produit par la BBC, le présentateur évoque, si possible avec des témoins directs, des histoires de fantômes ou de possessions. Dans une seconde partie, Danny Robins tente de comprendre de manière rationnelle comment ces phénomènes ont pu avoir lieu. L’idée n’est pas ici de croire à tout prix aux poltergeists, mais plutôt de plonger dans les limites parfois étranges de la psyché humaine.

Fin du game

68 épisodes de 1h30
Présentés par les youtubeurs ExServ, Hugo et Maxime de la chaîne Games Next Door, Fin du Game explore dans chaque épisode un jeu vidéo en particulier. Le trio raconte notamment l’histoire du studio qui est derrière, la manière dont il a été développé et son accueil critique et commercial. La deuxième partie est consacrée à ce que raconte le jeu et la manière dont il se joue, depuis le début jusqu'à sa conclusion. Très documenté, le podcast est un régal, surtout quand vous venez de finir un titre et que vous voulez en apprendre plus sur ses coulisses. Un peu à la manière d’un podcast qui récapitule les épisodes de vos séries favorites, Fin du Game est une bonne manière de revisiter une expérience vidéo ludique.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.