habillage
premium1
Une femme assise à son bureau, portant un bonnet de père noël, en train de s'étirer
© nicoletaionescu via Getty Images

En France, on n’aime pas fêter Noël au bureau

Le 19 déc. 2019

L’esprit de Noël ne semble pas au beau fixe dans les bureaux français. En général, peu de festivités sont organisées… et ça tombe bien, car la majorité des équipes n’aiment pas ça.

Vous n’arrivez jamais à rester dans le budget imposé pour le Secret Santa ? Vos collègues vous gonflent après quelques coupettes ? Même les plantes de bureaux enguirlandées font la tronche ? Vous n’êtes pas un cas isolé. En France, nous serions 64 % à ne pas aimer fêter Noël en entreprise. C’est le constat d’un sondage mené par Deskeo.

Le Père Noël est un radin

Côté budget, on la joue serré. Plus de 76 % des sociétés ne dépensent pas plus de 50 € par personne. Elles sont même 34 % à ne consacrer que 20 € par tête. Et les économies passent aussi par l’organisation : dans la majorité des cas, tout le monde s’y colle (69 %), et les festivités se déroulent la majeure partie du temps au sein des locaux de l’entreprise (57 %). Au niveau du repas, seules 36 % des entreprises font appel à un traiteur.

Secret Santa… ou pas

La pratique, venue des pays anglo-saxons, propose aux équipes d’une entreprise de faire des cadeaux entre collègues. On la voit beaucoup dans les séries, mais assez peu dans la vraie vie : 1 % des entreprises prévoient d’organiser un tel échange de cadeaux. Et ce n’est pas parce que les boss prennent le relai : seules 2 % des sociétés offrent des cadeaux à leurs salarié.e.s.

Cela dit, ça permet d'éviter les déceptions...

Last Christmas ?

Ce contexte pourrait bien signer la fin des fêtes. 41 % des entreprises interrogées par Deskeo admettent d’ailleurs qu’elles n’envisagent pas de célébrer Noël du tout. Et inutile de compter sur les millennials pour raviver l’esprit de Noël : pour la jeune génération, fêter Noël au bureau est surtout une source de stress et d’anxiété.


Méthodologie :

Enquête réalisée auprès de 2 112 professionnels répartis sur l'ensemble du territoire français, effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 15 au 25 novembre 2019.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Étonnant les résultats de cette étude ! Je connais beaucoup de sociétés où il y a une fête de fin d'année pour les employés. Et en général c'est plutôt apprécié ! Alors évidemment on ne parle pas non plus d'être les 24 et 25 décembre avec ses collègues ! 😉