premium 1
premium 1
Chandler Bing au téléphone, dans son bureau, dans la série Friends

Vous cherchez un (nouveau) boulot ? Voici comment les entreprises recrutent

Le 6 juin 2018

Pour se faire recruter, vous pensez que le piston est la meilleure solution ? Perdu ! Elles ont beau innover dans la recherche des candidats, les entreprises privilégient toujours la diffusion classique d’une offre d’emploi.

Alors que les entreprises multiplient les canaux pour recruter leurs cadres, l’étude Sourcing 2018 de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) dévoile que la publication d’une offre d’emploi reste toujours le principal levier pour détecter les talents : 88% des entreprises interrogées ont privilégié ce canal lors de leur dernier recrutement de cadre en 2017.

Un graphique montrant comment les cadres sont principalement recrutés

Des chiffres à nuancer selon la taille de l’entreprise

94 %
L’étude révèle par ailleurs que le partage d’offres d’emploi varie considérablement d’une entreprise à l’autre. En 2017, 94% des entreprises de 1 000 salariés et plus ont diffusé une offre, là où les entreprises de moins de 100 salariés ne sont plus « que » 82% à privilégier ce canal.

… et selon le secteur

Il est des secteurs où les pratiques « classiques » ne conviennent pas. Dans les activités informatiques et l’ingénierie-R&D, on préfère miser sur la cooptation, la « chasse » ou l’approche directe d’un candidat plutôt que de partager une offre d’emploi. La raison est double : ces secteurs ont été confrontés à des phénomènes de tensions sur certains profils, et l’offre d’emploi a tendance à attirer moins de candidats dans la fonction informatique ces dernières années.

Les réseaux sociaux pour recruter : entre mythes et réalités

Alors que l’on tend à penser que les réseaux sociaux sont un outil de plus en plus prisé pour recruter, l’APEC précise qu’ils ne sont utilisés qu’à 49%. Ils enregistrent certes la plus forte progression et deviennent ainsi le 4e canal le plus utilisé par les recruteurs, mais l’usage est loin d’être adopté par tous et certains secteurs sont largement sur-représentés : en tête, on retrouve les entreprises du secteur informatique (69%), suivies de celle du secteur électrique et électronique (64%), puis de celles du secteur de l’ingénierie-R&D (61%). Des nombres que tient à nuancer Frédéric Fougerat, Directeur communication et marketing chez Foncia et expert des réseaux sociaux. Il explique ainsi que selon son expérience personnelle, les recruteurs et les réseaux sociaux, « c’est plutôt le Moyen-Âge »… Le ton est donné !

L’étude précise par ailleurs que l’utilisation des réseaux sociaux diffère selon la taille des entreprises : 57% des entreprises de 1 000 salariés et plus ont recours à ces canaux contre 46% pour les moins de 100 salariés.

Un graphique montrant comment les recruteurs se servent des réseaux sociaux

Ils sont surtout prisés pour l’approche directe qu’ils permettent : les recruteurs qui en font l’usage sont 70% à déclarer les utiliser pour échanger avec les candidats potentiels.

 


MÉTHODOLOGIE

La dixième édition de l’enquête Sourcing cadres. A pour objectif de mieux cerner les pratiques des entreprises quant aux recrutements externes de leurs cadres. Pour mener cette étude à bien, une enquête téléphonique a été menée auprès d’entreprises. Les entretiens portaient sur « le dernier recrutement externe d’un cadre réalisé dans l’entreprise depuis moins d’un an » afin de reprendre l’ensemble du processus appliqué au cas concret du dernier recrutement réalisé. Au total, ce sont 1 400 entreprises d’au moins 50 entreprises ayant recruté au moins un cadre en externe entre janvier 2017 et février 2018 qui ont été interrogées par téléphone, par la société BVA, entre janvier et février 2018. La personne interrogée est celle qui est en charge des recrutements externes de cadres dans l’entreprise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.