premium 1
premium 1 mobile
Huell dans Breaking Bad

Les 5 actus business qu'il ne fallait pas manquer

Le 3 nov. 2017

Amazon rachète des noms de domaine liés aux crypto-monnaies, Facebook bat des records de croissance, Google coupe les vannes de ses données aux comparateurs de voyage... ça bouge chez les GAFA !

Amazon, prêt à se lancer dans les crypto-monnaies ?

Le géant américain va t-il bientôt dévoiler sa propre monnaie virtuelle ? Amazon vient d'acheter plusieurs noms de domaine liés au sujet. Ainsi, selon le site de référencement de domaines Who is Lookup, trois adresses web ont été enregistrées par Amazon Technologies, une filiale de l'entreprise : « Amazonethereum.com », « amazoncryptocurrency.com » et « amazoncryptocurrencies.com ». Le média spécialisé en crypto-monnaies CoinDesk, qui relaie l'information, précise qu'il ne sait pas vraiment à quoi serviront ces adresses web. Mais l'initiative d'Amazon arrive quelques semaines seulement après plusieurs rumeurs insistantes au sujet du lancement d'une crypto-monnaie exclusive au géant de l'e-commerce.

via GIPHY

Facebook bat des records de croissance

Facebook rapporte avoir engrangé quelques 10,14 milliards de dollars en revenus publicitaires pour le troisième trimestre 2017. Au même moment, l'avocat du géant du web témoigne devant le Congrès au sujet de l'intrusion russe dans les présidentielles américaines de 2016. Les nombreuses accusations de laxisme envers le réseau social n'ont donc pas l'air d'avoir eu grand effet sur sa profitabilité. Facebook annonce ainsi une croissance de ses revenus en hausse de 49%. Le total des revenus profite d'une croissance de 47%, à 10,33 milliards de dollars : la publicité représente aujourd'hui 97% du chiffre d'affaires de Facebook.

via GIPHY

La marque de vêtements Carhartt fait appel à des mannequins 3D

Dites adieu au gaspillage ! Afin de gagner du temps... et de l'argent, Carhartt s'intéresse de près au modeling 3D. Avant toute création de vêtements, la marque utilise désormais cette méthode pour avoir un aperçu de la taille et du visuel de ses produits sur des mannequins virtuels. Carhartt s'évite ainsi la fabrication de nombreuses pièces physiques coûteuses. Ces designs numériques permettent à l'entreprise d'accessoiriser et mettre en scène de nombreux vêtements sans gâcher des matériaux. La technologie permet aussi à la marque de reproduire numériquement ses boutiques afin de contextualiser ses produits sur un lieu de vente.

carhartt logo

Le nouveau concept d'American Eagle permet aux étudiants de laver leur linge

Pour les 40 ans de American Eagle Store, l'entreprise a décidé de proposer un nouveau concept à l'occasion de la rénovation de sa boutique new-yorkaise. La marque permet aux étudiants non pas seulement de laver gratuitement leur linge mais aussi d'étudier, de se détendre... Les boutiques deviendraient-elles des lieux de vie comme les autres ? Rebaptisé AE Studio, le magasin proposera une « galerie du jean », un « Maker's Shop » pour personnaliser ses pantalons, une laverie incrustée dans un mur et des espaces d'étude dans l'arrière-boutique. American Eagle invite ainsi de nombreux jeunes à incarner et habiter ses lieux de vente et capitalise sur davantage d'engagement avec l'enseigne. « L'intégration de services comme la laverie ou les espaces d'études peut sembler un peu farfelue, mais cela entraînera irrémédiablement une hausse de fréquentation, notamment chez les jeunes acheteurs. »

galerie de jeans ae studio

Google ne vendra plus ses données sur les prix des compagnies aériennes

Google ne plaisante plus avec son service de voyage. Dès le 10 avril prochain, le moteur de recherche fermera tous les accès à ses données de tracking aux entreprises tierces, comme le rapporte Hacker News. La décision de Google pourrait ainsi affecter de très nombreuses entreprises de voyages à commencer par Kayak ou encore Expedia. TechCrunch précise qu'il existe bel et bien des alternatives pour récupérer les données des compagnies aériennes, comme Fareportal et Skypicker, mais la firme de Mountain View semble vouloir récupérer l'essentiel des parts de marché vers ses services de recherche. Suite à l'acquisition de ITA Software, l'entreprise derrière l'essentiel des logiciels utilisés par le géant du web pour le tracking de prix des compagnies aériennes, le Département de la Justice des États-Unis avait imposé à Google de rendre publique la technologie pendant au moins cinq ans... un contrat désormais caduque.

via GIPHY

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.