habillage
premium1
premium1
fleuve et forêt vu du ciel
© FG Trade via Getty Images

Jeff Bezos n'a pas l'intention de passer Amazon au Vert

Le 24 mai 2019

Un collectif de salariés voulait profiter de l'assemblée générale des actionnaires d'Amazon pour que la firme s'engage à prendre des mesures face à la crise climatique. Le conseil d'administration a suggéré aux actionnaires de ne pas donner suite... le sujet n'a donc pas été mis à l'ordre du jour.

Jeff Bezos a une obsession : "être l’entreprise la plus centrée sur le client, au monde". Mais que le monde lui-même soit déclaré en danger, et que ses clients aient à en souffrir ne semble pas être au planning de l'e-marchand. 

Question climat, le leadership ne suit pas

Pourtant, depuis quelques mois, un collectif réunissant 7 642 de ses employés l'interpelle sur cette question. Dans une lettre ouverte datée du 12 avril dernier parue sur Medium, les salariés tentaient d'ouvrir le dialogue. Leur demande ? Que l'assemblée annuelle des actionnaires valide la mise en place d'un rapport public sur les actions concrètes qu'Amazon mène dans la lutte contre le changement climatique. 

Ils déclaraient : "Amazon dispose des ressources et de l’échelle nécessaires pour stimuler l’imagination du monde et redéfinir ce qui est possible et nécessaire pour faire face à la crise climatique. Nous croyons qu’il s’agit d’une occasion historique pour Amazon de se tenir aux côtés de ses employés et de montrer au monde entier que nous sommes prêts à devenir un leader en matière de climat."

Lors de l'assemblée qui s'est tenue le 22 mai, une cinquantaine de représentants du groupe étaient sur place. Ils se sont levés et ont pris calmement la parole. "Ce qui nous manque, c'est le leadership au plus haut niveau de l'entreprise."

Un discours qui n'a pas été suivi d'effets. Le conseil d'administration a suggéré aux actionnaires de voter contre la rédaction d'un rapport public, et la mention n’a pas été adoptée. Il a indiqué qu'Amazon s'était déjà engagé à atteindre une empreinte carbone nulle sur 50% de ses envois d'ici 2030, et a confirmé qu'un plan était en cours pour alimenter ses infrastructures mondiales aux énergies durables. Quant à Jeff Bezos, il a refusé de rencontrer le collectif de ses salariés. 

Cependant, l'affaire rebondira peut être.

Motivés, motivés

Les collaborateurs semblent en effet motivés à poursuivre leur amicale pression. "Parce que le conseil ne comprend toujours pas la gravité de la crise climatique, nous déposerons cette résolution l'année prochaine", a déclaré Weston Fribley, ingénieur co-signataire de la résolution. Et d'ajouter : "Nous annoncerons d'autres actions dans les prochains mois. Nous, les employés d'Amazon, avons le talent et l'expérience nécessaires pour transformer des industries entières avec une rapidité incroyable. C'est le travail que nous voulons faire. "

Est-ce que l’entreprise "la plus centrée sur le client au monde" saura profiter du talent et de la motivation de ses collaborateurs ? Allez Jeff... cette décision constituerait un formidable signal.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.