Court de tennis en terre battue avec une parsonne tenant une raquette

Roland-Garros lance sa collection de NFT

© Gonzalo Facello - unsplash

Roland-Garros se lance dans le Web3 avec une collection de 5000 NFT baptisée « RG Game, Seat & Match » .

À quelques jours de l'édition 2022 du célèbre tournoi du Grand Chelem sur terre battue, la FFT (Fédération française de tennis) et Roland-Garros lancent leur première collection de NFT sur la blockchain Polygon.

« Grâce à RG Game, Seat & Match, le détenteur de NFT obtiendra une place numérotée sur une reproduction virtuelle en 3D du court Philippe-Chatrier. Ce siège lui permettra de supporter ses joueuses et joueurs préférés en personnalisant la couleur de son siège, d’interagir avec la communauté de fans, mais aussi de jouer pour gagner des avantages exceptionnels » , peut-on lire sur le site du tournoi.

Des avantages exclusifs

Chaque NFT sera vendu au prix unitaire de 200 euros (ce qui représente un chiffre d’affaires potentiel d’un million d’euros), et permettra aux fans de tennis d'accéder à des expériences inédites pendant la saison. À titre d'exemple, pour l'édition 2022, 55 balles de match physiques utilisées sur le court central seront décernées à la communauté des détenteurs de NFT.

Afin de toucher le plus grand nombre, la FFT a indiqué que « le paiement s’effectuera uniquement par carte bancaire, ce qui ne nécessitera pas de disposer d’un "wallet" approvisionné en cryptomonnaies » . Ensuite, pour bénéficier de leurs avantages, les possesseurs du NFT devront simplement se connecter à un espace dédié sur le site de Roland-Garros https://club.rolandgarros.com/.

Le projet a été développé en partenariat avec les agences TurboDiesel et MetaSafe.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.