Pancarte : We will not go back - Protect Roe vs Wade

Menace du retrait du droit à l’avortement aux États-Unis : Gucci aidera ses employées

© Gayatri Malhotra

La maison de luxe a annoncé qu’en cas de retrait du droit à l’avortement, elle couvrira les frais de déplacement de ses salariées pour aller dans un autre État.

Engagée dans la lutte pour l’égalité des sexes, notamment dans le cadre de sa campagne Chime for Change, Gucci a publié un communiqué pour apporter son soutien à ses employées américaines dans lequel on peut lire le message suivant : « Alors que nous sommes aujourd’hui confrontés à un moment critique de l’Histoire, la marque reste inébranlable dans sa conviction que l’accès aux soins de santé reproductive est un droit fondamental. » Plus loin, la marque italienne précise son propos : « L’entreprise remboursera désormais les frais de déplacement de toutes les salariées qui ont besoin d’accéder à des soins de santé indisponibles dans leur État d’origine. »

My body, my choice

Une déclaration forte alors qu’on apprenait début mai, via le site Politico, qu’un avant-projet de décision de la Cour suprême envisageait d’annuler l’arrêt Roe vs Wade, garantissant le droit des Américaines à disposer de leur corps. En cas d'approbation du texte, chaque État sera libre d'autoriser ou d'interdire les avortements. L'avant-projet, dont la Cour suprême a confirmé l’existence, peut faire l'objet de négociations jusqu'au 30 juin 2022.

Gucci n'est pas la seule marque à s'engager, Amazon ou encore Levi Strauss & Co ont également manifesté leur soutien à leurs employées.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.