femme s'initiant à l'autopalpation sur un tableau

Pour sensibiliser au cancer du sein, un musée argentin initie à l'autopalpation via des tableaux

© © Musée Isaac Fernández Blanco

Alors que toucher les œuvres d’art est habituellement interdit, le musée d’art Isaac Fernández en Argentine initie à l’autopalpation via des tableaux célèbres.

À rebours de la maxime qui enseigne aux enfants que « dans un musée, les tableaux se voient mais ne se touchent pas » , le musée Isaac Fernández Blanco invite les visiteurs à toucher les seins d'œuvres d'art pour sensibiliser de manière créative au dépistage précoce du cancer du sein.

Sensibiliser au dépistage du cancer du sein

Ce musée d'art hispano-américain situé au centre de Buenos Aires a ainsi accueilli une exposition originale baptisée « L'art de l'auto-examen. » Cette exposition vise à aider les femmes à réaliser des examens d'autopalpation. Dans le cadre de ce projet culturel au service de la santé, le musée a recréé des œuvres classiques de maîtres comme Rubens, Raphaël et Rembrandt dans lesquelles des femmes apparaissent les seins nus. En plus de leur donner du relief, ils ont caché en eux un détail inattendu : une bosse qui ne se reconnaît pas à l'œil nu. L'objectif ? Reproduire les symptômes les plus fréquents du cancer du sein – sensation de ganglions lymphatiques enflés, boules dans la poitrine, rétractions cutanées – pour que les femmes puissent les reconnaître sur leur propre corps.

Cette exposition interactive se base sur le travail du Dr Liliana Sosa : elle affirme avoir identifié de potentiels signes précoces de cancer du sein dans les modèles des peintures « Bethsabée au bain tenant la lettre de David » de Rembrandt, « Les Trois Grâces » de Rubens, et « La Fornarina » de Raphaël. Une découverte qui a suscité la polémique, certains experts médicaux soulignant qu'il était impossible de diagnostiquer un cancer du sein sans examen physique.

L'exposition a été imaginée par l’association argentine de lutte contre le cancer du sein Macma, accompagnée par l’agence David Buenos Aires. L'association Macma était déjà à l'origine d'un clip remarqué en 2017 qui faisait chanter des tétons.

L'art au service du dépistage du cancer du sein

En France aussi de nombreuses associations portent des initiatives artistiques mêlant art et prévention. C'est le cas de L’ « Expo 100 seins » de l’association Jeune & Rose qui propose une série de moulages de seins, réalisés sur des célébrités ou des femmes touchées par un cancer. Ce programme qui s'inscrit dans le cadre du projet Télététon propose aux visiteurs un temps d’apprentissage à l'autopalpation mammaire.

Le projet Venus, porté par le centre d’art Spacejunk, propose quant à lui de rompre les tabous du cancer du sein par le biais d'ateliers d'arts plastiques en customisant des photos de bustes féminins.

© projet - venus-melody_nelson_no_soucy_simongphoto
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.