premium 1
premium 1 mobile
bio1

LA SOURCE : LA NATURE, UN MODÈLE MILLÉNAIRE

Le 1 sept. 2017

Va prendre tes leçons dans la nature,
c’est là qu’est notre futur.

Leonard de Vinci

Quel que soit le problème, la nature a déjà trouvé la solution :

• sa source d’énergie principale est l’énergie solaire
• elle n’utilise que la quantité d’énergie dont elle a besoin
• elle adapte la forme à la fonction
• elle ne jette rien mais recycle tout
• elle parie sur la diversité et les complémentarités
• elle travaille à partir des expertises locales
• elle limite les excès de l’intérieur
• elle utilise les contraintes comme source de créativité

S'inspirer des propriétés aérodynamiques des mammifères volants

Littérature, légendes et contes, philosophie, poésie, musique ou peinture, inventions : chaque époque a cherché dans la nature des solutions à ses problèmes techniques.

Après avoir étudié le vol des oiseaux et avoir longuement observé l’anatomie de leurs ailes ainsi que la fonction et la position des plumes, Léonard de Vinci invente l’ornithoptère, une machine semblable à des ailes d’oiseau activées par la force musculaire humaine. Georges Cayley (1773 -1857), le père de l’aéronautique, s’est inspiré du héron. Clément Ader (1841-1925) avec son Eole, premier avion à rester suspendu en l’air un peu plus de 5 secondes, imite point par point la voilure d’une chauve-souris.

Plus récemment, le shinkansen, train à grande vitesse japonais réputé pour son aérodynamisme, a été imaginé à partir de l’observation du marin pêcheur – ce petit oiseau qui plonge dans l’eau pour attraper ses proies.

biomimétisme : penser des innovations durables

La nature ne produit pas de déchets, tout est recyclé : elle est un exemple canonique d’économie circulaire.

Janine M Benyus

Dès 1997, Janine M Benyus envisage la bio-inspiration comme un moyen de développement durable pour nos sociétés.

Elle défend une approche à la fois philosophique et scientifique de l’innovation qui prendrait la nature pour :
mentor (ce dont on peut apprendre)
modèle (ce que l’on peut imiter)
mesure (ce qui fait référence)

Fondatrice du Biomimicry Institute, Janine M Benyus défend l’idée que la Terre (qui compte environ 15 millions d’espèces à l’origine de millions d’innovations durables) est un immense laboratoire à la disposition des physiciens, chimistes, informaticiens, neuroscientifiques, architectes ou designers.

Dans le biotope terrestre, les échanges sont si fluides que la distinction entre produire et consommer, déchet et nourriture, n’existe pas. La nature préfère l’optimisation à la maximisation. Face aux enjeux climatiques et écologiques, il est urgent que l’homme s’inspire de ces écosystèmes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.