habillage
premium1
premium1
Les tendances marketing 2021 à la loupe
© Paul Skorupskas / Unsplash

Tendances : penser le marketing post-Covid

Arnaud Pagès
Le 1 févr. 2021

Avec la crise sanitaire, les habitudes d’achat et les attentes des consommateurs ont évolué. Quelles tendances se confirment ? Comment le marketing peut-il les adresser ? 

On savait que le Covid avait modifié nos pratiques culturelles, il a aussi refaçonné notre façon de consommer. Et ces nouvelles habitudes de consommation prises en 2020 resteront en 2021.

Consommer à distance… et avec sens

Selon une étude réalisée par Kantar début 2021, le e‑commerce a fait un bond historique de 24% en 2020. Dans le même temps, le click & collect, le drive et le sans contact s'ancrent dans les usages. En parallèle, les consommateurs attendent désormais des marques qu’elles soient plus utiles à la société.

Toujours selon Kantar, 94% des Français souhaitent que les entreprises favorisent une meilleure consommation, pour eux et pour la planète. 25% d’entre eux disent privilégier les achats responsables.

Penser le marketing post-Covid

Autant de bouleversements qui reprogramment le logiciel du marketing et obligent les professionnels du secteur à repenser la façon dont ils s’adressent aux consommateurs, depuis la connaissance client jusqu’à l’achat final.

« Nous assistons à une transformation profonde, rapide et multidimensionnelle de la manière dont le marketing fonctionne, avec à la clé un panel de nouveaux défis à relever », analyse Jean-Luc Chetrit, directeur de l’Union des Marques.

Alors à quoi s’attendre en 2021 ?

S'appuyer sur toujours plus de données

Selon l’IDC (International Data Corporation), le volume global des données en circulation a été multiplié par six au niveau mondial depuis 2015. Et il pourrait atteindre 2 142 milliards de milliards d’octets en 2035. Soit 45 fois plus qu’aujourd’hui ! Cette accélération de la data impacte tous les secteurs. Notamment celui du marketing qui repose aujourd’hui en grande partie sur les données clients.

« La data est désormais perçue par les marketeurs comme un outil qui, en s’appuyant sur des insights de plus en plus précis, permet de capter un grand nombre de signaux pour construire des stratégies pertinentes, efficaces et mesurables, explique Jean-Luc Chetrit. Elle permet de prendre en compte l’ensemble des leviers qui font qu’une marque construit une relation de confiance avec les consommateurs. »

L'essor du data-marketing

Le marché du data-marketing a dépassé pour la première fois les 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020 au niveau mondial. Avec une croissance annuelle estimée à 4,4% dans les prochaines années, selon une étude BVA Limelight. L’utilisation des données est donc appelée à accélérer.

Et pour toujours mieux les exploiter, les équipes marketing peuvent compter sur des solutions numériques de plus en plus évoluées.

Lire la suite des tendances du marketing en 2021 sur le site de Microsoft Experiences Online.

Arnaud Pagès - Le 1 févr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.