premium 1
3 personnages de Fortnite
© Fortnite

Pourquoi la concurrence ne va pas tuer Fortnite

Le 19 mars 2019

Apex Legends et ses 50 millions de joueurs inscrits en un mois ont pu effrayer Fortnite, l’un des jeux en ligne les plus joué au monde. Certains ont crié à sa mort, mais ce dernier ne risque pas de disparaître des radars. On vous explique pourquoi.  

Depuis quelques semaines, Apex Legends connaît un succès fulgurant. Avec un million de joueurs inscrits en 8 heures et 50 millions en un mois, le jeu d’Electronic Arts s’est imposé comme le concurrent, voire le remplaçant pour certains, de Fortnite. Mais ce dernier, qui a popularisé le genre Battle Royale (jeu multi-joueurs où un seul participant ou une équipe survit à la fin de la partie), n’a pas dit son dernier mot.

Les spectateurs de Fortnite divisée par deux après le lancement d’Apex

« C’est vrai qu’au lancement d’Apex Legends, le nombre de spectateurs Twitch (plate-forme de live-stream où l’on peut regarder les joueurs) de Fortnite a été divisée par deux ou trois », rappelle Yannick Rochat, chercheur en humanités numériques à l’Université de Lausanne et co-fondateur de l’UNIL Gamelab. Twitch et Reddit restent les meilleurs moyens selon le chercheur d’évaluer les audiences d’un jeu. Mais les tendances sont très fluctuantes. « Elles varient beaucoup d’un moment de la journée à un autre », relève Yannick Rochat. « Au moment où je vous parle, Fortnite est devant Apex sur Twitch. » L’audience d’Apex devrait toutefois grimper à nouveau – EA vient tout juste d’annoncer une mise à jour.

Les nouveaux jeux ne tuent pas les anciens

De manière générale, l’arrivée d’un nouveau jeu ne tue pas la communauté d’un autre. « Des jeux assez vieux comme World of Warcraft gardent tranquillement leur public », expose Yannick Rochat. Et même si le jeu perd une partie de ses joueurs, il n’est pas mort pour autant. « Pokemon Go reste l’un des jeux les plus rentables au monde alors que 80 % des joueurs ont arrêté au bout d’un mois. » GTA5, reste largement profitable, alors qu’il a été lancé en 2013.

Apex gonfle ses audiences à coup de millions de dollars

Certains estiment que les audiences d’Apex Legends ont été gonflées artificiellement par quelques gamers célèbres payés des fortunes pour en faire la promotion. Le 13 mars, Reuters révélait que Ninja, meilleur joueur pro sur Fortnite, avait été payé un million de dollars par Electronic Arts pour promouvoir Apex. « Mais ce genre de pratiques est assez courante dans le jeu vidéo, nuance Yannick Rochat. Même si le montant dans ce cas est assez exceptionnel. »

La force de frappe (et de cash) d’Electronic Arts est indéniable, mais Epic Games (le développeur de Fortnite) sait aussi tenir en haleine sa communauté. Fin février 2019, le studio a annoncé que le gagnant de sa coupe du monde d’e-sport « Fortnite World Cup » remportera 3 millions de dollars. Au total, les meilleurs participants se partageront 30 millions de dollars. Un record dans le monde du gaming.

Apex Legends pour les snobs, Fortnite pour les enfants

Pour le chercheur, l’apparent détrônement de Fortnite par Apex tient aussi du traitement médiatique des deux jeux. « Apex Legends a été présenté comme « un vrai jeu de Battle Royale », alors que Fortnite avait été un peu méprisé par la presse spécialisée car c’est un jeu très populaire, considéré comme un jeu pour enfants », explique Yannick Rochat. L’aspect plus « adulte » d’Apex (les couleurs sont plus sombres, la violence est davantage représentée que sur Fortnite où le sang est absent) a séduit la presse spécialisée et certains joueurs qui se moquaient de Fortnite, parfois par « snobisme » selon Yannick Rochat.

Ils sont souvent comparés, mais les deux jeux sont différents et n’attirent pas le même public. Apex Legends reste un jeu de tirs alors que Fortnite allie tirs et construction. Sur Apex, il est uniquement possible de jouer en équipe de 3. Sur Fortnite des modes solo et par équipe sont proposés.

Ces différences n’empêchent pas les deux jeux de s’inspirer l’un l’autre. Fortnite a adopté l’un des éléments d’Apex rapidement après le lancement de ce dernier : le fait de pouvoir marquer les objets que l’on trouve pour les signaler aux membres de son équipe.

Nouvelle ère pour le jeu vidéo

Au-delà de la compétition entre les deux jeux, leur succès fulgurant montre surtout que le jeu vidéo sur console devient de plus en plus « free-to-play ». Le jeu est gratuit, mais le joueur doit payer pour pouvoir personnaliser son avatar ou avancer plus vite, par exemple. Modèle économique déjà largement utilisé par les jeux smartphones type Candy Crush. « Fortnite est l’un des premiers jeux à avoir mis en place des mises à jour automatiques très fréquentes, de l’ordre d’une à deux par semaine. C’est ce qu’on appelle du gaming as a service », explique Yannick Rochat. De quoi permettre aux studios de ne jamais lasser leurs joueurs, malgré l’arrivée de nouveaux concurrents.

POUR ALLER PLUS LOIN :

> Pour émerger sur Fortnite, les marques vont devoir se mettre à jouer

> Fortnite : le paradis de l'arnaque et du blanchiment d'argent

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.