habillage
premium1
premium1
La fusée BFR passe devant la lune.

Elon Musk va envoyer son premier touriste dans l’espace, mais à quel prix ?

Le 18 sept. 2018

Les entreprises veulent nous envoyer en l'air ! La concurrence du tourisme spatial bat son plein : petit tour d'horizon des boîtes qui s'y intéressent... et du prix du billet.

Yusaku Maezawa. Son nom ne vous dit rien, pourtant il est à parier que vous allez entendre parler de lui dans les prochaines années. Ce milliardaire Japonais de 42 ans vient de réserver le tout premier vol privé à destination de la Lune d’ici 2023. Contrairement au programme Apollo, il ne s’agira pas de se poser sur le satellite, mais juste de survoler ce dernier avant de revenir sur Terre. Présent lors de la conférence de SpaceX qui s’est tenue le lundi 17 septembre 2018, le créateur de site de mode et amateur d’art contemporain a révélé qu’il avait acheté entre 6 et 8 autres places à bord de la fusée BFR. Il compte bien inviter ses artistes préférés pour qu’ils réalisent une œuvre à leur retour sur Terre.

 

Prix inconnu ? 

Durant la conférence, Elon Musk a présenté le design final de sa fusée de 118m de long et le plan de vol qui devrait durer 4 à 5 jours. Il a toutefois gardé le prix du billet sous silence. Tout ce que l’on sait, c’est que ce dernier doit lui permettre de financer la construction de la fusée, en plus de ses contrats réguliers avec la NASA. On peut tenter une estimation en se basant sur les autres projets de tourisme spatial existants. Ces derniers se divisent en trois catégories bien différentes et ne coûtent bien évidemment pas le même prix. 

Saut de puce

La première catégorie concerne les vols suborbitaux, c’est-à-dire, l’envoi d’un véhicule jusqu’à la frontière de l’espace, situé à 100 km d’altitude. Virgin Galactic de Richard Bronson, et Blue Origins de Jeff Bezos sont déjà en concurrence avec Space X pour proposer des expériences d’apesanteur de quelques minutes ou des vols longue distance comme New York-Beijing en 2h, d'ici 2020. Côté prix, la référence reste les vols de Virgin Galactic qui coûteront 250 000 dollars pour une expérience de 3h environ. 

Autour de la Terre

Dans la seconde catégorie, nous avons les séjours en orbite terrestre. À la différence des vols suborbitaux, la fusée doit avoir assez de puissance pour atteindre une altitude de 400 km semblable à celle de l’ISSPour le moment, La seule compagnie à avoir envoyé des hommes en orbite ou dans la station Spatiale avec un vaisseau Soyouz reste Space Adventures. L'entreprise fait payer sa place entre 20 et 35 millions de dollars. Mais d’autres projets sont à l’étude comme la mise en orbite d’hôtels spatiaux imaginés par Bigelow Aerospace et Orion Span. Ces sociétés promettent des vols de quelques jours pour 5 à 10 millions de dollars. Reste à voir s’ils pourront tenir ces tarifs. 

La grande aventure

Vous l’aurez deviné, la troisième catégorie concerne bien les vols vers la Lune, soit un voyage de 768 800 kilomètres. Outre SpaceX, la seule société qui a envisagé sérieusement un tel trajet reste l’agence spatiale russe Rocosmos. Cette dernière aurait proposé à Jeff Bezos un petit aller-retour lunaire dans un Soyouz modifié pour la modique somme de 200 millions de dollars. Le milliardaire aurait refusé sachant que ce vaisseau n’avait jamais fait un tel voyage. Si les prix du billet de SpaceX se situent dans ces eaux-là, alors Yusaku Maezawa aura dépensé entre 1,2 et 1,8 milliards de dollars pour l'intégralité de son trip lunaire. Cela représente à peu près le montant du premier contrat signé entre SpaceX et la NASA pour l’envoi du fret sur l’ISS.

Crédit : SpaceX

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour