habillage
premium1
premium1
Natural Cycles

Le futur de la contraception dans une application ?

Le 14 sept. 2017

Première appli certifiée comme étant une méthode de contraception en Europe, l'application Natural Cycles part aujourd’hui à la conquête des États-Unis. Mais est-ce réellement une bonne idée ?

En matière de santé connectée, de nombreuses applications ont déjà vu le jour ces dernières années, notamment dans le domaine de la contraception féminine et du suivi des cycles de fertilité. Mais jusqu’ici, aucune d’entre elles n’a été reconnue comme étant officiellement efficace pour éviter une grossesse. Aucune sauf Natural Cycles, une application qui utilise un algorithme et certaines variables biologiques pour déterminer à quels moments une femme est la plus fertile.
Natural Cycles – "The only certified contraceptive app"
Tous les matins, chaque utilisatrice peut en effet prendre sa température et l’enregistrer sur l’interface. L’algorithme se charge ensuite de calculer s’il s’agit d’une journée « verte » (non fertile) ou « rouge », lorsque la fertilité est plus que probable et que l’usage d’un contraceptif est recommandé.
Basée en Suède et co-créée par la physicienne Elina Berglund et son mari Raoul Scherwitz, la société affirme que ses études et celles menées par la société européenne d’inspection et de certification Tüv Süd montrent que les résultats de Natural Cycles sont comparables à ceux d’une pilule contraceptive. En février dernier et après une série de tests cliniques, le dispositif connecté avait en effet obtenu l’aval de l’organisme et avait été officiellement reconnu comme étant une méthode de contraception viable.
« Notre ambition est de faire certifier Natural Cycles dans tous les pays du monde », déclare Raoul Scherwitz. Motivé par le désir d’offrir aux femmes un moyen de se protéger sans souffrir d’effets indésirables, le couple entend aujourd’hui soumettre son application à la FDA (Food and Drug Administration) aux Etats-Unis.
Mais le projet se heurte néanmoins à quelques problématiques sanitaires, à commencer par la prévention des maladies sexuellement transmissibles. Si l’application suggère l’usage d’un contraceptif en période de fertilité elle ne sensibilise pas réellement au port du préservatif. Lorsque le dispositif indique une période de faible ovulation, certains couples ou partenaires pourraient facilement être tentés d’avoir des relations sexuelles sans se protéger. De même, une femme peut tout à fait tomber enceinte alors même qu’elle n’est pas totalement en période d’ovulation. Bref, de nombreuses zones d’ombre qui nécessitent encore des réglementations.

Pour rattraper le coup, Natural Cycles vend toutefois des boîtes de préservatifs sur sa boutique en ligneMais les données biologiques recueillies par des dispositifs non cliniques suscitent encore des réserves de la part des professionnels de santé. La FDA tente d’ailleurs actuellement de mettre en œuvre un système d'évaluation national destiné à la santé connectée afin de s'assurer que les données récoltées à partir d’appareils individuels sont fiables et de haute qualité – pour les patients comme pour les médecins !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Il existe déjà une application basée sur une méthode fiable pour gérer sa fertilité, ça s'appelle la symptothermie ! L'application n'est pas obligatoire puisque l'ont peut le pratiquer sur papier, la méthode est gratuite !!! Pas d'abonnement donc pas d'escrocs.
    L'application que vous présentez repose sur des algorithmes de prévision... Autant aller voir une voyante elle aura autant de chances de prévoir une ovulation que cette application...

  • Il existe déjà une application basée sur une méthode fiable pour gérer sa fertilité, ça s'appelle la symptothermie ! L'application n'est pas obligatoire puisque l'ont peut le pratiquer sur papier, la méthode est gratuite !!! Pas d'abonnement donc pas d'escrocs.
    L'application que vous présentez repose sur des algorithmes de prévision... Autant aller voir une voyante elle aura autant de chances de prévoir une ovulation que cette application...

  • Complètement d'accord avec Alice. Pour commencer, ce n'est pas une première d'avoir une appli qui aide à la gestion de la fertilité et celle-ci n'est pas fiable puisque s'appuie sur des pronostics/prévisions. La symptothermie quant à elle offre la fiabilité grâce à plusieurs points de contrôle en plus de la prise de température !

  • Complètement d'accord avec Alice. Pour commencer, ce n'est pas une première d'avoir une appli qui aide à la gestion de la fertilité et celle-ci n'est pas fiable puisque s'appuie sur des pronostics/prévisions. La symptothermie quant à elle offre la fiabilité grâce à plusieurs points de contrôle en plus de la prise de température !

  • Symptopthermie, appli de prévision de fertilité avec en appui date des règles et température du corp...
    Même combat : c'est la bonne vieille 'Méthode Ogino'/méthode du calendrier améliorée du suivi des températures.

  • Symptopthermie, appli de prévision de fertilité avec en appui date des règles et température du corp...
    Même combat : c'est la bonne vieille 'Méthode Ogino'/méthode du calendrier améliorée du suivi des températures.