premium 1
premium 1
soutien gorge cancer

Un soutien-gorge qui dépiste le cancer du sein

Le 4 mai 2017

Le cancer du sein reste la seconde cause de mortalité chez les femmes. Un jeune lycéen a mis au point un soutien-gorge capable d'en détecter les signes avant-coureurs.

À seulement 18 ans, Julián Ríos Cantú, lycéen mexicain, remporte le concours des Global Student Entrepreneur Awards (GSEA) pour avoir conçu EVA, un soutien-gorge équipé de capteurs sensoriels (près de 200) capables de détecter les signes avant-coureurs du cancer du sein. Température, afflux sanguins, texture, couleur, poids… chaque variable est analysable tant que la personne à dépister le porte entre 60 et 90 minutes par semaine. Une fois collectées, les informations sont envoyées à une application qui les déchiffre et propose un diagnostic à la patiente et à son oncologue.

HIGIA TECH: Nuestra lucha contra el cáncer de mama

Seconde cause de mortalité chez la femme, la maladie avait bien failli emporter la mère de Julián Ríos Cantú, aujourd’hui privée de ses deux seins. Si EVA ne remplace pas la mammographie, un test qui reste impératif pour dépister la maladie, c’est une avancée considérable dans le domaine de la santé connectée. En 2015, Philips avait lancé Lumify, un échographe connecté à ultrasons et s’était vu décerner un prix aux Lovie Awards de Londres, un évènement qui récompense les innovations digitales les plus risquées et/ou créatives.

Étape suivante pour ce jeune Mexicain ? La Silicon Valley !

Después de GSEA y Alemania, ponemos nuestra mira en el siguiente reto: Silicon Valley, California. #GoHigia #LetsCrushIt

Une publication partagée par Julián Ríos Cantú (@julianrioscantu) le

Ce dernier bénéficie en effet d’une prime de 20 000$ pour poursuivre ses recherches et commercialiser sa création. On lui souhaite bon vent !

Lire aussi Boxez le cancer

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.