habillage mobile
premium 1
premium 1
Joli maison-min

Les données de la maison : nouvel or noir pour les marques

Le 5 avr. 2018

Robots aspirateurs ou frigos connectés, ils savent tout de l’intérieur des logements qu’ils occupent. Une collecte qui offre de nouvelles opportunités aux publicitaires.

La prolifération des objets connectés au sein du domicile représente un spot de choix pour mieux cerner les consommateurs. Robots aspirateurs Roomba, assistants vocaux de type Echo (Amazon) ou Google Home, ou tout simplement les TV et frigos connectés sont aussi de véritables mines d’informations, et une mine d’or estime Lawrence Dodds, planning manager à UM London. A mesure que les domiciles se connectent, ils fournissent autant d'opportunités aux marques pour proposer des publicités ou services ciblés. Par exemple, un robot-aspirateur va véritablement cartographier votre petit chez vous, et connaître ses dimensions précises. Des marques d’ameublement comme Ikea pourraient être friandes de ce type d’informations pour proposer des meubles à la bonne taille.

Autre application : les capteurs d’une télévision connectée sont capables de déterminer dans quel type de pièce se situe l’écran. Ces données peuvent servir à proposer des produits personnalisés en fonction de ce même lieu. Des idées recettes pour la cuisine, une nouvelle table basse pour le salon ou… pourquoi pas, des préservatifs pour une TV placée dans une chambre.

Pour le moment, « les professionnels ne font que gratter à la surface. Les commandes vocales passées via des assistants sont promises à un bel avenir. Elles vont ainsi recueillir, avec l’accord de leur porteur, de précieuses informations quant au domicile des consommateurs », ajoute la responsable.

Cet essor devra toutefois s’accompagner d’un véritable suivi des utilisateurs sur ce qui est réellement collecté et potentiellement réutilisé. Lawrence Dodds précise : « nous devons faire preuve de transparence tout en faisant en sorte que ces publicités soient intéressantes et pertinentes. Il s’agit véritablement d’une nouvelle frontière dans le ciblage de données ». Un champ des possibles encore peu inexploré mais promis à un bel avenir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.