premium 1
premium 1
un home dans un supermarché

Au-delà de Yuka, quelles applications pour scanner vos produits ?

Le 23 oct. 2018

Il n’y a pas que Yuka dans la vie ! Google Plays et iTunes sont remplis d’applications permettant de scanner des produits alimentaires, cosmétiques, et même vestimentaires. Mais tous n’apportent pas le même type d’information et ne sont pas toujours partiaux. Petit passage en revue.

Surfant sur les légitimes inquiétudes des consommateurs, les applications qui scannent les produits alimentaires ou cosmétiques se multiplient. La plupart, Yuka en tête, s’évertuent à fournir un système de notation. L’objectif est de donner une synthèse certes imparfaite, mais pratique à lire quand on fait ses courses. Cependant, d’autres alternatives existent. Voici notre sélection.

La nutrition 

Pour savoir si ce que vous mangez reste sain, vous pouvez vous diriger vers Open Food Facts. Cette dernière tire son nom de la base de données made in France et comptabilise près de 650 000 produits. Plutôt que de vous donner une note globale, elle vous donne accès à deux notations différentes. La première est le Nutriscore, un système de 5 couleurs mis en place en 2016 par le gouvernement français et qui favorise les nutriments sains comme les fibres, les protéines, les légumineuses ou les oléagineux. Là-dessus, s’ajoute l’indice de NOVA, qui indique le degré de transformation d’un aliment, sur une échelle de 4. Plus l’indice est bas, plus le produit est « naturel » et donc meilleur pour la santé. 

Vous avez des besoins alimentaires spécifiques comme un régime végétarien ou des allergies ? Vous pouvez vous rabattre sur Kwalito. Cette dernière vous propose des filtres comme « femme enceinte », « sans gluten » ou « sans arachide » afin de mieux sélectionner vos produits en magasin. L’application met aussi en avant les fameux additifs, quand ces derniers sont d’origine animale. 

Additifs et produits chimiques

La recherche scientifique sur les additifs utilisés dans la nourriture et les cosmétiques est un vaste chantier, et il se trouve qu’il est encore en cours. La législation européenne reste plutôt stricte sur leur usage industriel. Cependant, nous n’avons pas assez d’information concernant leurs effets dits « cocktail », c’est-à-dire quand on les mélange les uns aux autres. Si vous souhaitez réduire la présence des additifs, tout en prenant les informations données avec des pincettes, Yuka et Open Food Facts restent les deux meilleures applications. Vous pouvez aussi essayer YaQuoiDedans, du Groupe U qui utilise la même base de données qu’Open Food Fact, mais vous dit, sans notation, si le produit contient des additifs ou pas.

Du côté des cosmétiques, CleanBeauty évite de tomber dans le piège de la notation et tente plutôt de décrypter en langage humain les différents produits que vous pouvez lire sur les étiquettes de shampoings ou de crèmes. Attention toutefois, l’application a été mises au point par la marque de cosmétique bio, Officinea. Elle est donc juge et parti. Si vous tenez absolument à avoir une note, vous pouvez aussi jongler entre Yuka et Quelcosmetic, de l’UFC que Choisir. 

Les « Shazam du vin »

Certaines applis peuvent aussi vous aider à choisir vos bonnes bouteilles de vin. La plus connue reste Vivino. Elle permet de trouver toutes les informations possibles sur une bouteille à partir d’une simple photo. Comme Trip Advisor, l’appli propose une notation en étoiles, 5 au total, avec des avis des consommateurs sur 1,7 millions de produits différents. 

Même chose pour TWIL, qui à partir d’une simple photo, vous amène directement sur la page d’achat du producteur. Wine Advisor propose aussi le même type d’information et de service, mais l’application a été rachetée par le groupement E. Leclerc.

Éthique et traçabilité 

Manger sain, c’est bien. Mais manger éthique, ce n'est pas mal non plus. C’est en tout cas ce que propose BuyOrNot, une application lancée par l’association I-buycott. Elle propose de sélectionner les produits que vous consommez en fonction de leur impact sociétal. En scannant un produit alimentaire ou vestimentaire vous pouvez savoir si ce dernier assèche les nappes phréatiques, ou fait travailler des ouvriers mineurs dans les champs. 

Dans un autre registre, vous pouvez aussi utiliser Etiquable. Cette dernière n’est pas une application de scan, mais vous permet de découvrir quels sont les légumes de saison à consommer ou bien encore les poissons que vous pouvez mettre sur votre table sans nuire à l’environnement. 

 

Crédit : High-Rise de Ben Wheatley 

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.