habillage
premium1
premium1
Joker Batman

L’homme qui avait jeté 88$ millions en bitcoins dans une décharge publique

Le 5 déc. 2017

Oups ! James Howells, un informaticien britannique, affirme avoir accidentellement jeté 7 500 bitcoins en 2013. Ils seraient désormais ensevelis sous des tonnes de déchets dans une décharge publique du pays de Galles. Il nous raconte.

Vous aimez les contes de Noël ? Celui de James Howells sonne so 2017...

C’est en 2009, année de lancement du bitcoin, que James Howells commence à miner des crypto-monnaies sur un vieil ordinateur portable. En le revendant en pièces détachés sur eBay, l’homme avait malgré tout pris soin de conserver son disque dur sur lequel il avait accumulé 7 500 bitcoins, soit l’équivalent de 87 705 361 dollars (plus de 73 000 000 euros) à l’heure où cet article est écrit. Quatre ans plus tard, alors qu’il nettoie son appartement, le disque dur finit à la poubelle, et plus précisément dans une décharge publique de Newport, au pays de Galles.

Le genre de fait divers qui donne envie de se taper la tête contre les murs, en particulier à une époque où la valeur du bitcoin connait une croissance sans précédent. À la fin du mois de novembre 2017, la crypto-monnaie avait passé le seuil des 10 000 dollars pour un bitcoin, soit l’équivalent de 8 400 euros. Depuis sa création en 2009, le nombre d’utilisateurs-trices du bitcoin n’a cessé d’augmenter : en juillet 2017, on en recensait près de 15 millions de portefeuilles électroniques Blockchain*.

*Source : statista.com

Ayant été l’un des premiers à parier sur la crypto-monnaie, James Howells envisage aujourd’hui de faire fouiller la décharge pour retrouver son butin, une initiative qui n’est pas sans répercussions et qui ne pourra se faire qu'avec l'accord des autorités locales, nous explique-t-il par mail : "J'ai toujours l'espoir de retrouver mon disque dur, je pense que ses données pourraient encore être récupérables, mais le conseil ne m'a pas donné la permission de fouiller le site d'enfouissement malgré mon apport financier personnel - lequel pourrait absoudre les éventuels risques entrepris par les autorités locales. Malheureusement, ils restent propriétaires de la terre, donc jusqu'à ce qu'ils changent d'avis, il n'y a rien que je puisse faire."
Et pour cause, les coûts d’entreposage et de traitement des déchets se chiffreraient en millions de livres selon un porte-parole du conseil de Newport, et pourraient causer de nombreuses répercussions sanitaires (émission de gaz nocifs, incendies) et environnementales. Autant d’efforts de recherche qui pourraient également se solder par un échec puisque le disque dur pourrait malgré tout être endommagé, en partie par les gaz émis par les déchets en décomposition.

Naturellement, on ne s'assoit pas aisément sur près de 88 millions de dollars, tout comme on peine à croire que plus de 300 000 tonnes de déchets ont eu raison de ce véritable butin numérique. "J'ai toujours su que le bitcoin allait avoir autant de valeur, tout comme j'ai toujours su que la valeur du disque dur augmenterait avec le temps.", explique plus loin James Howells.

"Évidemment, comme le prix du bitcoin a grimpé jusqu'à 10 000 $, la valeur du disque a aussi grimpé en flèche ... si vous incluez les pièces Bitcoin Core BTC, les Bitcoin Cash BCH et les Bitcoin Gold BTG, la valeur combinée du disque dur est actuellement de 100 millions de dollars (107 millions de dollars pour être exact).", poursuit-il. "500 millions de dollars, 750 millions de dollars, 1 milliard de dollars... Nous pourrions facilement parler de 100 000 $ par bitcoin ou plus à l'avenir.", conclut-il.

Une perspective qui doit laisser un goût amer...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.