sperme

Le sperme analysé par mobile

Le 28 mars 2017

Une équipe de chercheurs à Harvard a réussi à transposer l’appareil photo du smartphone en microscope pour tester la fertilité masculine.

Pas facile pour un homme de rentrer dans un laboratoire spécialisé, de se motiver et de rendre un peu de son liquide biologique dans une fiole pour tester sa fertilité. Ajoutez à cela le fait que les méthodes actuelles pour diagnostiquer l'infertilité masculine nécessitent un équipement de laboratoire pouvant coûter jusqu'à 100 000 $, ainsi qu’un technicien spécialement formé… la pratique et la souscription est rare. Et pourtant, la stérilité ou le nombre trop faible de spermatozoïdes est un mal qui touche beaucoup d’hommes et il est trop souvent négligé selon l’OMS. Une équipe de chercheurs à Harvard, dirigée par Hadi Shafiee, professeur adjoint à la Harvard Medical School, s’est penché sur le problème et a mis au point un système fiable, rapide, ludique et pratique.

Il s’agit d’une application qui compte le nombre de spermatozoïdes contenus dans une substance et mesure leur motilité, des marqueurs pour l'infertilité. Le processus est assez simple : il suffit de mettre un peu de semence sur une micro puce jetable et d’introduire cette dernière dans la fente d’un boitier qui se fixe sur le smartphone et qui est en réalité un accessoire optique grossissant. L'application du smartphone active alors le mode video et analyse le nombre et les mouvements des spermatozoïdes. A noter, que jamais le sperme ne touche le smartphone…

Le taux de concentration du sperme ainsi que la motilité est alors fourni en quelques secondes. Les chercheurs ont testé leur outil sur 350 échantillons de sperme et comparé leurs résultats avec ceux d'analyses de laboratoires classiques : Hadi Shafiee estime ce test fiable à 98%, selon l'article paru dans la revue Science Translational Medicine.

« Les utilisateurs n’ont besoin d'aucune formation spéciale pour analyser leur semence. De plus, ils sont à même de le faire fonctionner à domicile sans aucune difficulté. », souligne Hadi Shafiee

Hadi Shafiee dit n’attendre que l’approbation de la FDA pour mettre le dispositif en vente à moins de 50 dollars.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.