premium 1
interflora

Interflora soutient le Fonds pour la Santé des Femmes

L'ADN
Le 23 févr. 2017

Mercredi 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, Interflora s’associe au Fonds pour la Santé des Femmes pour la deuxième année consécutive et reverse l’intégralité des ventes et livraisons du bouquet Confidence, ce jour-là, à l’association.

Pour chaque bouquet Confidence acheté sur le site Internet www.interflora.fr le mercredi 8 mars ou livré ce jour-là, 42,90 € seront reversés au Fonds pour la Santé des Femmes*.

Confidence, ce bouquet rond de fleurs blanches et vertes, délicat et authentique est le symbole floral tout trouvé pour soutenir l’association et accompagner ses actions. Le vert est traditionnellement associé à l'espoir et à la chance, le blanc à l’innocence et à la délicatesse.

Une journée avec une résonnance particulière

Droit de vote, égalité salariale, conditions de travail, accès aux soins... Depuis près de 100 ans, cette journée du 8 mars, est le symbole de toutes les actions qui ont déjà été menées et qui restent à mener pour les femmes du monde entier.

Cette année, le symbole floral se veut plus solidaire et engagé. Non, on n’offre pas des fleurs 1 fois par an pour se donner bonne conscience, aujourd’hui on réfléchit à la portée de ces 24 h, au chemin parcouru mais également à tout ce qu’il reste à faire.

Le Fonds pour la Santé des Femmes : des actions concrètes et solidaires

En 2014, le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français a créé le Fonds pour la Santé des Femmes afin de développer des actions en France et à l’étranger favorisant l’information, la prévention, la recherche, la formation des professionnels engagés pour la santé des femmes et tout programme pouvant améliorer la santé des femmes et faire reculer les inégalités.

Les actions du Fonds pour la Santé des Femmes en 2017

La formation de sages-femmes au Tchad, des actions pédagogiques en milieu scolaire afin de participer à l’information des lycéens dans le domaine de l’affectivité et la sexualité, le financement de programmes de recherche sur l'endométriose, les fibromes utérins et les cancers gynécologiques, le financement de matériel médical pour les consultations de gynécologie-obstétrique à l'étranger, au Tchad et en République Démocratique du Congo.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.