bannière 2
premium 1
premium 1
Pizza-Kini

Must have de l'été : le bikini-pizza !

Le 5 juill. 2017

A l'occasion de la journée mondiale du bikini, une chaîne de restauration propose un bikini fait de vraie pizza.

A journée idiote, idée idiote. Pour fêter la journée mondiale du bikini, la chaîne de restauration Villa Italian Kitchen propose un maillot de bain fait de vraie pizza. « On voulait célébrer deux des plus grandes créations humaines : la pizza et le bikini », s’enorgueillit avec humour la marque, qui a fait appel à la styliste culinaire new-yorkaise Jessie Bearden pour parvenir au produit idéal. En l'occurrence, une banale pizza au pepperoni avec une pâte « tressée à la main », de la sauce tomates et un peu de mozzarella.

Et pour celles qui n'auraient pas un teint « pepperoni », Villa Italian Kitchen vous propose de choisir vos propres garnitures afin de coller au mieux à votre morphologie. « On voulait, explique la chaîne, donner à nos clients un moyen d’être à la fois élégant et délicieux à la piscine ou à la plage cet été. » Si vous pensiez qu'un truc cool (le bikini), plus un autre truc cool (la pizza), donnait forcément quelque chose de très cool, voici vos espérances réduites à néant.

Si certains internautes prennent la démarche à la rigolade - « C'est le fantasme de tout homme et quiconque dit l'inverse serait un énorme menteur », dit l'un sur Facebook -, d'autres s'interrogent sur la véracité de l'information. Alors, dans un souci de conciliation, la chaîne de restauration est allée jusqu'à publier un making of du shooting photo de la « Pizza-Kini ».

Pour celles qui voudraient goûter les plaisirs de ce bikini-pizza, il vous faudra débourser 10 000 $. Une somme que la marque justifie par le caractère unique du maillot, qui a demandé un travail « méticuleux » et un « souci du détail » important. Les pièces, en série limitée, ne peuvent être commandées qu'en cette sainte journée du bikini.
Pour finir, on se quitte avec les paroles de la chanson « Itsi Bitsi Petit Bikini » de Dalida qui, désormais, trouvent un tout autre sens :

« Sur une plage, il y avait une belle fille

Qui avait peur d'aller prendre son bain

Elle craignait de quitter sa cabine

Elle tremblait de montrer au voisin

Un, deux, trois, elle tremblait de montrer quoi?

Son petit itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit bikini [...] ». Tu m'étonnes.

Dalida « Itsi bitsi, petit bikini », archive INA
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.