habillage
5 marques de mode françaises qui font du recyclage autrement
© Artem Peretiatko via GettyImages

4 marques de mode françaises qui font du recyclage autrement

Le 17 déc. 2019

Elles sont petites mais ça ne les empêche pas d'être ingénieuses. Ces 4 marques françaises inventent de nouveaux modèles pour être éco-responsables, à leur façon.

Elles font des bijoux, des t-shirts, des chemises… Oui mais pas que. Dans une démarche d’éco-responsabilité, ces marques françaises ajoutent une – ou plusieurs cordes – à leur arc pour proposer de nouveaux produits ou services. Objectif : recycler, réutiliser et surtout ne rien gâcher.

Lou.Yetu, donner une nouvelle vie à tous les objets

Créée en 2016 par Camille Riou, Lou.Yetu avait déjà à cœur de proposer de bijoux éthiques. Depuis toujours, bagues, bracelets, boucles d’oreilles et pendentifs sont produits localement à Paris et dans des matériaux respectueux de l’environnement et des Hommes.

Cette année la marque a décidé d’aller encore plus loin dans sa démarche de recyclage et de réemploi. Chaque collection implique la création de prototypes ainsi que des pièces invendables à cause de petites imperfections. S’y ajoutent les campagnes de communication qui demandent des investissements dans des objets déco, du mobilier et des vêtements pour mettre en valeur les bijoux de la marque. Au lieu de laisser tout ça au placard ou, pire, à la déchetterie, Lou.Yetu a transformé sa boutique originelle pour donner à ces produits une nouvelle vie.

Keur Paris, broder pour recycler

Depuis 2014, Keur Paris brode des cœurs et des messages personnalisés sur des t-shirts blancs. 5 ans plus tard, la marque parisienne a décidé d’utiliser son savoir-faire pour recycler nos vêtements usagés. L’atelier a lancé le service Reparakeur. Le concept : redonner une seconde vie à nos vieux vêtements et accessoires grâce à des broderies personnalisées. Installée au Bon Marché, Keur Paris accueille toutes les demandes et brode les fripes au lieu de les jeter.

Post Instagram de Keur Paris

Les chemises de Hast se transforment en caleçons

À l’origine, Hast propose des chemises pour homme « haut de gamme à prix honnêtes, directement des ateliers aux vestiaires. ». Dès sa création en 2012, la marque avait à cœur de proposer des produits responsables. Mais on ne fabrique pas de vêtements sans faire de chutes. Et plutôt que de les jeter, Hast a eu l’idée de les réemployer. La marque s’est donc lancée dans la production de caleçons entièrement issus des chutes de tissus des chemises.

Post Instagram de Hast

Bleu Tango, réparer les vêtements pour toute la vie

Chez Bleu Tango aussi, on réutilise les chutes de tissus. Le surplus de textile est réemployé pour faire des créations sur-mesure ou donner à des marques spécialisées. Mais la marque créée par Lou Ripoll ne fait pas que créer des vêtements. Elle les répare aussi et pour longtemps. Bleu Tango propose donc les retouches et réparations sur les vêtements de la marque, à vie. Une démarche de durabilité des vêtements dans le temps à l’opposé de la fast fashion.

Alice Huot - Le 17 déc. 2019
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.