premium 1
premium 1 mobile
Coconok

Faire la sieste dans des arbres cocons

Le 10 avr. 2017

Se déconnecter de la ville, à l’intérieur de la ville, c’est la solution que propose Tree Hopper. Une autre idée du nid douillet... sur un arbre perché.

La ville fédère des flux incessants de passages : le citadin prend les transports, se rend au travail, quitte son travail, reprend les transports et cela indéfiniment… au milieu de ces va et vient incessants, comment optimiser la plénitude de nos moments de pause ? À l’écart du brouhaha, des affichages publicitaires agressifs et des pots d’échappement…

Les architectes du cabinet Otco proposent Tree Hopper, une arborescence de cocons qui débute au pied d’un arbre pour se dresser à son sommet, sur les principes de Fibonacci. Les citadins, en empruntant un escalier interne, peuvent alors se lover dans ces cocons souples et se laisser aller à de douces rêveries. Ces cocons sont tissés en polyester transparent, et reliés à une armature courbe qui vient s’installer autour des arbres, sans s’y fixer, pour mieux les respecter et se mouvoir avec le vent.

Tree Hopper propose ainsi de couper avec la routine quotidienne de ces espaces temps liés aux transports et au travail, et de communier un instant avec la nature. «  Nous nous concentrons sur des solutions pratiques et réalisables qui améliorent la vie des gens grâce à la création d'environnements urbains durables et positifs. », précise Otco sur son site.

Tree Hopper a été pensé pour des espaces verts à Londres ou à Puerto Rico. Une application sera dédiée au Tree Hopper qui permettra de savoir où les trouver. Des cocons de déconnexion qui proposent néanmoins une lampe LED, une alimentation USB et la Wi-Fi.

TH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.