premium 1
premium 1 mobile
actu_25944_vignette_alaune

Un temple Jedi pour lutter contre l'extrémisme ?

Le 29 avr. 2015

Des milliers d'étudiants turcs réclament l’ouverture d’un centre Jedi dans leur université. Une manière de dénoncer l’islamisation d’un pays, au détriment d’autres religions, d’autres cultures.

C’est Newsweek qui révèle l’affaire : il y a un mois, lorsque le recteur de l’Université Technique d’Istanbul (ITÜ) a annoncé qu’une mosquée serait construite sur le campus, les étudiants non-musulmans ont décidé de marquer le coup et de lancer une pétition. Puisque l’université dispense des cours à des bouddhistes pourquoi ne pas faire construire de temples afin que ceux-ci puissent vivre pleinement leur foi ? « Je ne peux souscrire à mes obligations religieuses car le temple bouddhiste le plus proche est à 2 000 km : impossible d’y aller à l’heure du déjeuner », précise l’un de ces étudiants. La pétition a recueilli plus de 25 000 signatures.

Depuis 2002 et la montée en puissance de l'AKP, dont le président de la République de Turquie Recep Tayyip Erdoğan actuel est le fondateur, le pays assiste à une montée de l’Islam. L’année dernière, il a annoncé sa volonté de construire 80 mosquées sur les campus de diverses universités et d’imposer l’étude du Coran pendant les heures de cours.

En réaction à la construction d’une mosquée sur leur campus, les étudiants de l'Université d'Izmir ont décidé, eux, de défendre la laïcité avec humour. Ils demandent la construction d’un temple Jedi : « Il y a beaucoup de Jedi dans le monde et en Turquie. Le plus gros problème est qu’ils ne reçoivent pas de formation. Ces Padawan inexpérimentés ne parviennent pas à contrôler leur colère et se retrouvent alors attirés vers le côté obscur de la force ». Avec beaucoup de sérieux, ils ont lancé une pétition et ont déjà récolté plus de 7 000 signatures.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.