premium 1
premium 1 mobile
actu_29001_vignette_alaune

Pour 2016, le calendrier de Pirelli sera féministe

Le 1 déc. 2015

Le calendrier dénudé de Pirelli fait encore parler de lui : cette fois-ci, point de naïades dans leur plus simple appareil, mais des « femmes remarquables » photographiées par Annie Leibovitz.

De Serena Williams à Patti Smith en passant par Amy Schumer, l’édition 2016 du calendrier de Pirelli nous surprend cette année. Voulant s’écarter de la femme-objet-parfaite-sexy, la marque a fait appel à l’œil d’Annie Leibovitz pour immortaliser des femmes accomplies.

Si certaines n’hésitent pas à dévoiler leur corps, la majorité pose habillée. Les réussites de chacune des femmes sont décrites à côté des clichés en noir et blanc. « J’ai pensé à des femmes que j’admirais », explique la photographe, qui a été en charge de la sélection : chanteuses, actrices, écrivaines, sportives… Les femmes choisies représentent la réussite professionnelle, sociale, culturelle, sportive et artistique. « J’ai commencé par penser au rôle joué par ces femmes, qui avaient accompli de grandes choses. Je voulais faire une série de portraits classiques. Pour moi, elles devaient avoir l’air fort et naturel, j’ai donc choisi de réaliser un shooting simple en studio. Ce calendrier est complètement différent des autres. C’est un nouveau départ. L’idée était de n’avoir aucun faux-semblant dans ces clichés, d’être très honnête ».

L’accueil est positif, et beaucoup saluent l’initiative, à commencer par les concernées. Patti Smith a déclaré à Vogue considérer le travail d’Annie Leibovitz comme une célébration plutôt qu’une protestation. « J’ai été très surprise d’avoir été demandée, mais très fière. Pirelli a fait un geste audacieux ». De son côté, Amy Schumer ne s’est « jamais sentie aussi belle ».

Pourtant, quelques voix s’élèvent du côté des internautes : certes, le geste mérite d’être salué, mais les retouches constatées sur certains clichés semblent freiner l’enthousiasme général… Annie Leibovitz admet que les modifications ont été limitées au strict minimum, mais il semble que pour quelques-uns, cela soit déjà trop… 

 

Par ailleurs, cette édition 2016 s’enrichit de clichés inédits : des vidéos, des photographies et des interviews qui sont à retrouver sur le site web du calendrier. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.