bannière 2
bannière 2
premium1
creatif

La créativité : source de succès

Le 4 nov. 2016

Oubliez le cliché de l’artiste fauché : les personnes créatives sont celles qui réussissent le mieux, selon une étude menée par Adobe.

Dans le cadre de l’Adobe MAX 2016, un événement dédié à la création, Adobe publie les résultats de State of Create, une étude internationale sur la créativité, révélant qu’investir dans la créativité offre des résultats tangibles… Revenus plus élevés, meilleure compétitivité accrue : les équipes d’Adobe souhaitent tirer la sonnette d’alarme auprès des entreprises qui n’investissent pas assez dans la créativité et le design.

Réalisée à travers cinq pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, France et Japon), l’étude revient sur l’importance accordée à l’investissement dans la créativité selon les pays.

Etre créatif : un avantage pour les principaux concernés, mais aussi pour l’économie et la collectivité

56 %
56% des Français reconnaissent que la créativité est profitable à l'économie.

En France, 56% reconnaissent que la créativité est profitable à l’économie, et 62% à la collectivité. Mais seuls 40% des répondants se qualifient de créatifs, et 31% d’entre eux estiment pleinement leur potentiel…

Pourtant, faire preuve de créativité accroît l’estime de soi. Les créateurs sont ainsi reconnus comme étant plus innovants (+24 points), sûrs d’eux (+9 points), mieux capables de résoudre les problèmes (+10 points) et plus heureux (+15 points).

Mais ce n’est pas tout : en se basant sur les revenus déclarés par les ménages, les créateurs, au niveau global, gagneraient 13% de plus que les non-créateurs.

La créativité et le design au service du business

Les entreprises ont tout à gagner en misant sur la créativité et un design de qualité.

En France, la majorité des participants estime que les entreprises qui investissent dans la créativité sont plus susceptibles d’encourager l’innovation (89%), d’être compétitives (80%), de déployer une expérience client de meilleure qualité (85%), de satisfaire les clients (84%) et de réussir sur le plan financier (72%). En effet, en se concentrant sur un design de qualité, les entreprises pourraient proposer des produits ou services à valeur ajoutée, et 46% des répondants affirment être prêts ou avoir déjà payé plus cher pour un meilleur design.

Par ailleurs, elles rendraient leurs collaborateurs plus heureux (81%) et productifs (80%).

Des résultats qui contrastent avec le quotidien : les répondants sont 86% à admettre que l’obligation de productivité prime sur l’obligation de créativité, mais précisent néanmoins (63%) qu’une pensée créative est de plus en plus attendue.

Un manque d’investissement dans l’éducation créative ?

Les participants français reconnaissent massivement qu’une administration qui investit dans la créativité a plus de chances d’accroître sa productivité (80%), d’encourager l’innovation (90%), de rendre les administrés plus heureux (79%) et d’être plus compétitive (82%).

78 %

Ils sont 78% à être convaincus que donner libre cours à la créativité est essentiel à la croissance économique…

… mais 79% ont le sentiment que la France n’exploite pas pleinement ce potentiel. En majorité, ils estiment que la créativité est étouffée par le système éducatif (74%) : 35% seulement pensent que l’Etat encourage les établissements d’enseignement à apprendre aux élèves à être créatifs.

Or ils souhaitent que l’école fasse davantage, et privilégie l’apprentissage par la pratique plutôt que l’enseignement direct (84%), mais aussi en développant de larges séries de compétences génériques plutôt qu’un savoir-faire spécialisé (65%) ou en axant l’enseignement sur la créativité plutôt que sur la mémorisation (71%).

De nouvelles méthodes qui pourraient libérer le potentiel créatif des nouvelles générations, qui ont tendance à mieux valoriser la créativité que leurs aînés. Ils sont par ailleurs plus nombreux à solliciter la technologie pour dépasser leurs limites créatives.

La technologie vous aide-t-elle à dépasser vos limites créatives ?
schema adobe

Le Japon est perçu comme le pays le plus créatif

En marge de leurs points de vue sur la créativité, les participants ont été interrogés sur leurs opinions quant au pays et à la ville jugés les plus créatifs, et ceci dans les cinq pays où l'étude a été menée. Mondialement, le Japon est considéré comme le pays le plus créatif (34 %) et Tokyo comme la ville la plus créative (26 %) ; arrivent en seconde position les États-Unis (28 %) et New York (23 %).

Les enseignements proposés par l'étude d'Adobe offrent des pistes de réflexion intéressantes.

Si elle reste basée en majorité sur le ressenti des répondants plutôt que sur des exemples tangibles, il est certain que les nouveaux modèles, qu’il s’agisse d’entreprises (qu’il s’agisse des géants de la Silicon Vally ou des startups en devenir) ou d’écoles (Ecole 42, Singularity University,…), encouragent la créativité à tous les niveaux.

A voir si les modèles traditionnels sauront vraiment s’en inspirer…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour