premium 1
premium1
Meme Grandma finds the Internet

Vos grands-parents s’intéressent à l’innovation

Le 19 juin 2017

Une enquête du baromètre Innology montre un fort intérêt de la part des consommateurs, dont les personnes âgées, pour l’innovation.

L’agence d’études Iligo et le cabinet de consulting et de formation Reload ont lancé Innology, un baromètre de l’innovation. Pour leur première enquête, réalisée auprès de 822 individus français du 18 mai au 5 juin, ils ont choisi d'étudier la perception de l'innovation par les consommateurs. On y apprend que 93% des personnes interrogées se disent intéressées par l’innovation. « Et notamment, précise l’étude, […] les segments les plus âgés (65 ans et +), qui apparaissent comme les plus intéressés par l’innovation (61% d’entre eux sont très intéressés). » Marquant, ainsi, la fin d'un fossé générationnel ?

Autre principale information : 60% des consommateurs « considèrent qu’une innovation n’est pas principalement technologique ». Elle peut simplement renvoyer à une « amélioration du quotidien » (pour une personne sur deux), et n’est pas forcément associée à « l’invention de technologies nouvelles (la 3D, la réalité virtuelle…) ».

Plus étonnant, l'obsolescence programmée ne semble pas être un vrai sujet pour les consommateurs. Ils ne sont que « 25% à considérer qu’un produit innovant sera rapidement remplacé par un autre. »

Par ailleurs, les critères d’originalité et de divertissement n’apparaissent qu’en dernière position concernant les attentes des consommateurs (respectivement 25% et 18%). 62% des répondants espèrent avant tout qu’une innovation leur « simplifie le quotidien ».

Les innovations les plus couramment citées dans les médias (intelligence artificielle, robotique, véhicules autonomes) sont aussi les « moins plébiscitées » par les personnes interrogées. La « préservation des ressources naturelles (63%) et la réduction des inégalités (49%) » sont les critères les plus retenus concernant la « fonction idéale d’une innovation. » Faisant dire à l'étude que « la fonction idéale d’une innovation pour demain se rapporte au collectif plus qu’à l’individu lui-même de manière générale ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.