habillage
premium1
premium1
ressources humaines

Les 4 tendances RH de 2018

L'ADN
Le 25 janv. 2018

Chaque année, le Top Employers Institute étudie les pratiques RH. En 2018, l’heure est à l’expérience employé, à la transparence des salaires et à l’amélioration des outils.

L’institut néerlandais Top Employers a dévoilé les résultats de son étude annuelle centrée sur les ressources humaines. Quelles sont les tendances de 2018 ? Quels sont les enjeux qui définiront les nouveaux standards des RH ?

Créer les ressources de demain

Premier défi qui se présente face aux top employers : pouvoir compter sur des salariés « futur-compatibles ». Pour cela, les RH utilisent des outils prédictifs et la data. Il est nécessaire d’anticiper les métiers de demain. Avec ces incertitudes, la proactivité est de mise.

Certains des employeurs les plus avant-gardistes distillent d’ores et déjà des outils d’orientation aux salariés, plutôt que d’organiser des formations obligatoires et génériques.

75 %
Dès aujourd’hui, 75% des Top Employers France proposent des portails dédiés permettant aux travailleurs de gérer leur développement professionnel.
Ils ont ainsi accès à plusieurs ressources, internes et externes, dans le but d’évaluer le champs des possibles qui s’offre à eux.
15 %
Depuis 2015, ces approches sont en croissance de 15%.

L'expérience employé au centre des objectifs

L’environnement de travail est en pleine évolution, les décideurs cherchent à trouver un équilibre entre temps privé et professionnel. Si la surface des lieux de travail s’est réduite avec le rapprochement des bureaux du centre-ville, l’utilisation des espaces se fait plus souple (télétravail, espaces collaboratifs, bureaux nomades).

La multiplication des dispositifs de travail (home-working) est réelle.

14 %
Selon Top Employers, le nombre de salariés bénéficiant de possibilités de télétravail a augmenté de 14% entre 2015 et 2018.
De fait, la France refait son retard sur les autres pays européens, plus en avance sur ce sujet.

En termes d’utilisation de l’espace, les employeurs français changent également leur fusil d’épaule.

25 %
Les espaces dits « Flex workplace » sont en hausse de 25% en France (sur la même période).
70 %
70% des Top Employers France ont intégré ce mode de fonctionnement.

Une rémunération transparente

Avec une croissance faible, la marge de manœuvre des dirigeants, pour ce qui est de la rémunération, est relativement réduite. Les Top Employers ont développé des approches différentes avec notamment des avantages sociaux. Grâce au déploiement du BSI (Bulletin Social Individualisé) et à l’accès en ligne aux packages de rémunération individuels, les employeurs ont boosté les éléments extra financiers pour les collaborateurs.
50 %
Aujourd’hui, la moitié des dirigeants offrent la possibilité aux salariés de connaitre leur rémunération en détail.
Les travailleurs jouissent désormais d’une meilleure visibilité concernant leurs revenus et les principes qui sous-tendent leur rémunération ce qui instaure un climat de confiance.
10 %
Cette formalisation des politiques de rémunérations et avantages est en hausse de 10% depuis 2015.

L'amélioration des outils

Les outils SIRH (Systèmes d'Information Ressources Humaines) sont en constante évolution depuis plusieurs années. Les DRH, un temps en retard par rapport à la relation client et à la finance, reviennent en force. Les Systèmes Informatisés de gestion de carrière sont ceux qui connaissent la plus forte progression avec +12% de Top Employers qui s'en sont équipés depuis 3 ans. Parallèlement, les systèmes de gestion de la performance ont reculé de 8% en 2017.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.