actu_26555_vignette_alaune

De l’essence à base de sucre

Le 26 mai 2015

Global Bioenergies a été créé en 2008 avec pour objectif d’utiliser les ressources renouvelables dans les processus de fabrication de carburant. En s’associant au géant Cristal Union, l’entreprise devrait pouvoir produire de l’essence à base de sucre.

Depuis 7 ans, Global Bioenergies s’efforce de trouver des alternatives naturelles aux carburants actuels, et plus particulièrement à l’isobutène, cette molécule dérivée du pétrole.

Récemment, le géant du sucre Cristal Union a annoncé la création d’une Joint-Venture, IBN-One, avec Global Bioenergies. L’idée : produire de l’essence… à base de sucre. Betterave, canne à sucre, blé, maïs… toutes ces ressources peuvent servir à fabriquer du véritable isobutène, indispensable au raffinage.

De cette collaboration est née une essence très pure, qui a été livrée jeudi dernier à Audi. Cristal Union a, de son côté, annoncé la création d’une usine qui devrait produire 50 000 tonnes d’isobutène vert par an.

Comme le rappelle Global Bioenergies, l’industrie pétrochimique représente un marché existant de 25 milliards de dollars, et pourrait plus tard adresser un marché supplémentaire de 400 milliards de dollars… Un bon filon à exploiter pour Cristal Union, lorsqu’on sait que les quotas sucriers européens devraient disparaître d’ici deux ans : en augmentant les surfaces de betterave sucrière, le prix du sucre risque de chuter. Le marché du sucre alimentaire étant saturé en Europe, le transformer en carburant pourrait être un moyen intéressant de générer plus de revenus...

 

Crédit photo : gillyan9

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.