premium 1
premium 1
actu_32693_vignette

Consommateur connecté : l’ère de la maturité

Le 7 juill. 2016

Pour guider les marques dans leur compréhension des attentes du consommateur connecté, DigitasLBi et l'IFOP dévoilent la 5ème édition de leur étude sur le commerce connecté.

Le nouveau consommateur connecté

En plus des désormais traditionnels ordinateurs, smartphones, tablettes et TV connectées, le consommateur s’empare de plus en plus des objets connectés, avec 29% des cyber-acheteurs dans le monde à les utiliser (contre 17% en 2015).

Mais pour l’acte d’achat en lui-même, c’est l’ordinateur portable qui est le plus utilisé (83%), sui vi du téléphone (68%). Toutefois, la tendance s’inverse dans la plupart des pays d’Asie ou le smartphone est roi.

 

La préparation de l’achat en ligne se fait maintenant directement chez les e-marchands

Ce constat est plutôt valable dans les enseignes multi marques que sur les plateformes de marque (58% contre 28%), notamment à cause des outils de comparaison de produits, des évaluations et des commentaires des acheteurs.

Les réseaux sociaux, blogs, et forums ne sont pas une source naturelle d’information (seulement 28% utilisent les réseaux et 15% les blogs-forums).

 

Les magasins font de la résistance

Ce qui pousse encore à acheter dans une boutique physique, c’est la possibilité de tester et manipuler le produit, la disponibilité immédiate et la présence des boutiques à proximité de l’acheteur.

 

Les critères qui guident le choix

De l’information produit plutôt que des services : les acheteurs privilégient l’exhaustivité de l’information produit, ses caractéristiques et sa disponibilité. La rapidité de la livraison ou du process d’achat est important, mais pas essentiel. Enfin, pour ce qui est des informations complémentaires, les acheteurs plébiscitent l’assistance par Chat (61%) plutôt que par téléphone (44%).

 

Des comportements qui changent en fonction de la nature de l’achat

Pour les voyages, les produits high-tech, le bricolage et l’équipement de la maison, c’est la possibilité d’acheter au meilleur prix qui guide les utilisateurs. Pour la mode, la culture ou les produits de beauté, c’est la possibilité d’accéder à un vaste choix, tandis que les achats alimentaires sont principalement motivés par le confort d’achat.

38% des achats se font à plusieurs, une proportion qui monte à 53% pour les voyages contre 31% pour les biens culturels.

Le jour de la semaine le plus actif pour l’achat en ligne est le mercredi (17% desachats), jour ou l’on achète plus volontiers des produits alimentaires, du bricolage ou des biens culturels. Le week-end est lui consacré aux voyages et à l’équipement de la maison.

Au cours de la journée c’est dans l’après-midi (24%) et en soirée (45%) que se concentrent les achats en ligne.

Enfin, si le lieu d’achat le plus courant est le domicile (81% des cas) il se pratique dans des endroits aussi divers que la cuisine (5% des cas) ou le lit (dans 13% des cas) ! Un taux qui atteint 16% dans le secteur de la mode.

 

Et en France ?

83 % des Français ressentent un réel plaisir lors de leur achat en ligne.

Pour 64% des acheteurs en ligne, l’assistance via Chat est incontournable.

79% des Français ne souhaitent pas partager leurs données personnelles….

…Mais 81% souhaitent bénéficier de services personnalisés.

Seulement 3% des français consultent en priorité les blogs et forums pour se renseigner sur un produit.

19% des achats de mode effectués en ligne par les 18-34 ans le sont depuis le lit.

 

- retrouvez l’étude -

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.