habillage
premium
premium
Robert de Niro dans Casino

80% des revenus générés en 2017 sont allés dans la poche des 1% les plus riches

Le 22 janv. 2018

Les inégalités de richesses dans le monde sont de plus en plus importantes. Des chiffres alarmants publiés par Oxfam, l’institut contre les injustices et la pauvreté.

À l’heure actuelle, 42 individus possèdent autant de ressources que les 3,7 milliards d’habitants les plus pauvres.

D’après Mark Goldring, directeur d'Oxfam au Royaume-Uni : « La concentration extrême des richesses par un petit groupe n’est pas le signe d’une économie fleurissante mais au contraire le symptôme d’un système qui échoue, notamment pour les millions de personnes pauvres qui travaillent dur et sont payées au salaire minimum. »

13 %
Entre 2006 et 2015, la fortune des milliardaires a augmenté de 13% par an. Pour le salarié moyen, cette hausse a été 6 fois moindre.
D’après l’étude, un Bangladais qui manufacture des vêtements gagnera au cours de sa vie autant d’argent que les PDG des grandes marques de mode en… quatre jours.

L’inégalité homme/femme, encore et toujours

Oxfam s’est également penché sur la parité et les différences salariales entre hommes et femmes. Sans surprise, les inégalités sont loin d’avoir disparues.

À l’échelle mondiale, les hommes possèdent plus de terres, d’actions et autres actifs que les femmes. À travail égal, ils sont mieux payés et occupent des postes prestigieux et mieux rémunérés. Au contraire, les femmes sont surreprésentées sur les postes les moins sûrs. 

Au rythme actuel, les femmes auront les mêmes droits que les hommes, en 2235... Il va donc falloir patienter.

Des inégalités injustifiables

Si ces données démontrent des inégalités grandissantes, une autre étude d'Oxfam International réalisée auprès de 70 000 individus estime que les deux tiers des habitants du Royaume-Uni souhaitent que leur gouvernement prenne ce problème à bras le corps.

Il est clair que les niveaux actuels d'inégalités dépassent ce que le talent et le travail peuvent justifier : aujourd'hui, le PDG d'une entreprise du FTSE 100 (équivalent britannique du CAC 40) touche 5 millions d'euros par an en moyenne, il faudrait 160 ans au salarié moyen pour gagner la même somme.

D'autre part, les grandes fortunes sont souvent issues d'un héritage ou d'une situation de monopole.

33 %
Aujourd'hui, un tiers de la fortune des milliardaires provient d'héritages.
Yan Peirolo - Le 22 janv. 2018
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.