habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
stoptherobbery

Un cirage de pompes inégal

Le 17 mars 2017

ONU Femmes organise une campagne pour sensibiliser à la plus grosse fraude des temps modernes : l’écart de salaire entre hommes et femmes.

23 %

A travail et compétences identiques, une femme gagne en moyenne 23% de moins qu’un homme.

ONU Femmes, l’entité des Nations Unies dédiée à l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, a proposé au cœur de New York une opération mettant les passants face à cette réalité. Intitulée #stoptherobbery (#stopauvol), elle va au-delà des chiffres et propose une mise en situation…

#Stoptherobbery - Equal Pay campaign

Loin d’y voir un hold-up en bonne et due forme, les passants semblent déceler l’occasion de profiter d’une bonne affaire. Sauf qu’à ce rythme, l’écart de salaire entre hommes et femmes pourrait n’être comblé que d’ici 70 ans !

En intégrant le discours dans le quotidien des New-Yorkais, l’organisme préfère incarner les faits, quitte à bousculer un peu ceux qui prennent part à l’expérience.

 

Les internautes sont appelés à prendre part à la campagne, en partageant le hashtag #stoptherobbery. Le site dédié à l’opération propose également de tweeter depuis l’application. Le dispositif se charge de masquer 23% du message, pour concrétiser l’écart de salaire.

Mélanie Roosen - Le 17 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.