habillage
premium1
habillage
actu_20687_vignette

Thank You Mom ?

Le 10 mars 2014

Alors que dans sa dernière campagne P&G rend un hommage vibrant aux mamans, Greenpeace ne manque pas l'occasion de souligner que les marques du groupe privent surtout quantité de jeunes orangs-outans de leur mère. "Marques responsables" vous disiez ?

Procter & Gamble a profité des JO de Socthi pour célébrer les mamans : à travers sa campagne Merci Maman, la marque valorise le rôle qu’elles jouent au quotidien à travers les mamans des athlètes. Il s’agit de la plus importante campagne jamais organisée par le groupe en 175 ans d'existence. Initiée en 2012 avec les Jeux d'été de Londres, elle se poursuivra jusqu'en 2020. 

« De Pampers à Ariel, nos marques sont là pour rendre service aux mamans et à leur famille » déclare Marc Pritchard, directeur du marketing mondial et de la stratégie de marque chez Gillette.

Une campagne et des déclarations malheureuses pour Greenpeace qui tient à rappeler que la marque, du fait de son utilisation d’huile de palme, participe à la destruction des forêts tropicales indonésiennes : ces espaces verts sont les derniers habitats de l’orang-outan de Bornéo et du tigre de Sumatra, deux espèces en danger critique d’extinction.

Et puisque Procter & Gamble n’a toujours pas rendu publiques ses engagements « Zéro déforestation », à l’instar d’Unilever, Ferrero et L’Oréal, et qu’il ne semble pas prendre conscience que l’utilisation d’huile de palme est de plus en plus mal vue par les consommateurs, Greenpeace a décidé de frapper fort : l’organisation non gouvernementale internationale de protection de l'environnement vient de dévoiler sa propre campagne Thank You Mom?. Le film met en scène des orangs outans séparés de leur famille ou que la production d’huile de palme a rendu orphelins. Des images douces et touchantes qui basculent rapidement dans l’horreur. D’un coup, les shoots publicitaires mettant en scène les athlètes accompagnés de leur maman prennent un tout autre sens ; d’autant plus lorsqu’il s’agit des ambassadeurs des shampoings Head and Shoulders* ou de la mousse à raser Gillette** qui contiennent de l’huile de palme. Les petits orangs outans, orphelins, ne leur disent pas merci.

En parallèle de la campagne Thank You Mom?, des militants Greenpeace ont déployé deux banderoles de 18 mètres sur un des bâtiments phares de la société Procter & Gamble en Nouvelle-Zélande. Cette action ciblait particulièrement le shampoing Head and Shoulders : « Head & Shoulders: cessez de jouer avec la survie du tigre »  et « Head and Shoulders : supprime les pellicules et les forêts tropicales».

Les forêts indonésiennes sont en train de disparaître à un rythme de plus de neuf piscines olympiques par minute du fait de l’exploitation de l’huile de palme, précise Greenpeace.

 

* Evgeni Malkin (athlète russe, hockey sur glace) symbolise Head & Shoulders.
**  Alexander Ovechkin (athlète olympique russe, hockey sur glace) et Sven Kramer (médaillé d'or néerlandais en patinage de vitesse) portent les couleurs de Gillette.

Adrien de Blanzy - Le 10 mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.