actu_25021_vignette_alaune

Sur la peau de Zlatan

Samedi dernier, Zlatan Ibrahimovic a célébré son but en dévoilant un buste couvert de tatouages. Un carton jaune pour le joueur… mais un carton plein pour le Programme alimentaire mondial des Nations Unies qu’il représente.

Samedi, l’attaquant du PSG a marqué un but contre l’équipe de Caen : une victoire qu’il a savourée en enlevant son maillot et en dévoilant d’innombrables tatouages sur son torse. Une démonstration condamnée par l’arbitre avec un carton jaune et une suspension de match. Un geste qui a posé de nombreuses questions à ses fans, tout comme la signification des lettrages tatoués sur son corps. Dès le lendemain, lors d’une conférence de presse de la PAM, il en a révélé tout le symbole : il ne s’agissait en aucun cas de provoquer qui que ce soit, mais plutôt d’afficher son soutien au Programme alimentaire mondial des Nations Unies par le biais tatouages éphémères représentant une cinquantaine de prénoms de personnes qui souffrent de la faim.

Grâce à sa notoriété, le joueur espère ainsi mobiliser les fans de football autour de cette cause mondiale : « A chaque fois que vous entendrez mon nom, vous penserez à leur nom. A chaque fois que vous me verrez, vous les verrez aussi » , déclare-t-il dans la video officielle de la campagne.

Pendant la conférence dimanche, aux côtés de Marina Catena, responsable du PAM pour la France et Monaco, il a déclaré : « Tout ce qui s'est passé hier n'était pas prévu. Cela devait arriver, mais que ça arrive après deux minutes, c'était du bonus. C'était spontané, je n'ai pas pensé à un éventuel avertissement ou à une suspension. Cela signifie que ce que je fais n'a pas de prix. Je veux bien prendre un rouge pour les aider » .

Ce partenariat entre le PAM et les footballeurs français ne date pas d'hier. En 2013, à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, les joueurs de l'OM se sont engagés aux côtés du PAM pour remporter ensemble le match contre la faim. Aujourd’hui, plus de 840 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde.

 

La campagne est relayée sur le site dédié : http://cdn.wfp.org/2015/805millionnames/

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.