habillage
spotify une

Spotify met en scène nos data

Le 29 nov. 2016

Les data sont sources de créativité ! Spotify le prouve en jouant la proximité dans une campagne internationale, hyper locale, et franchement drôle !

Depuis son lancement en Suède en 2008, Spotify a creusé son sillon. Le service de musique en ligne est maintenant disponible sur 60 marchés et compte plus de 100 millions d'utilisateurs actifs dont 40 millions d'abonnés payants.

Pour les fêtes de fin d’année, la marque a dévoilé hier sa plus importante campagne jamais réalisée. Elle sera déclinée dans 14 pays au total : aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France pour commencer, puis en Argentine, Australie, Brésil, Canada, Allemagne, Indonésie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Philippines et en Suède pour une seconde vague.

L’idée : fouiller dans les data maison pour y découvrir les plus étranges  secrets d’écoute de leurs utilisateurs. Le concept a été développé en interne.

 

Il y a de grands débats autour des données qui soulignent qu’elles risquent de tuer la créativité. Selon nous, elles sont au contraire  inspirantes et offrent un excellent reflet des émotions que vivent réellement les gens.

 

Seth Farbman, CMO de Spotify, basé à New York

Et la démonstration est plutôt concluante. Sur des affiches à New-York, on peut lire : "Chère vous, dans le quartier des théâtres, qui avez écouté la bande originale Hamilton cette année 5 376 fois... Pourriez-vous nous obtenir des billets ?" ou "A vous qui avez écouté "Sorry" 42 fois le jour de la Saint Valentin, qu'avez vous fait ?" Les messages sont plus politiques à Londres : "Aux 3 746 personnes qui ont écouté « It’s the end of the world as we know it » le jour du vote du Brexit. Accrochez-vous."

A Paris, les affiches sont visibles sur la place de la Bastille, au pied du Génie, jusqu'au 31 décembre. Et les messages jouent sur la même mécanique :

Cher utilisateur parisien qui a utilisé la playlist “Summer BBQ” le jour le plus froid de l’année, tu es notre héros ; Aux 1 722 mecs à Paris qui ont aimé la playlist “Girl’s night” cette année, excellent choix ; Au parisien qui a écouté “Cold Water” 26 fois le jour le plus chaud de l’année, bien vu....

La campagne se déroulera du 1er au 31 décembre en affichage, sur écrans numériques et sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.