habillage
premium 1
premium 2
actu_22934_vignette

Smirnoff ou des apéros toujours réussis

Le 24 sept. 2014

Smirnoff se veut filtre de vie : un nectar capable de faire disparaître les éléments négatifs pour ne profiter que du meilleur. Démonstration par 72andSunny Amsterdam.

Smirnoff (Groupe Diageo) dévoile sa nouvelle campagne européenne déployée depuis le mois de septembre et jusqu’à la fin de l’année sur ses principaux marchés en Europe : Filter the unnecessary. Keep the good stuff. Smirnoff réitère sa volonté de rendre les bons moments toujours plus agréables. Le film nous invite à suivre le parcours d’une personne arrivant en soirée et se frayant un chemin dans un bar bondé de snobs et d’indélicats : une atmosphère délétère auquel un simple verre de Smirnoff mettra fin.

« Smirnoff aspire à rendre les bons moments encore meilleurs pour le plus grand nombre. De la même façon que nous mettons un point d’excellence à offrir la plus pure des vodkas, la génération Y, notre clientèle, n’a qu’un désir : que rien ne vienne gâcher une bonne soirée entre amis. Notre nouveau spot publicitaire illustre combien les bons moments sont encore meilleurs quand on les purifie des éléments inutilement prétentieux qui risquent de parasiter le plaisir de la fête (bien entendu, il faut y voir une métaphore de notre vodka filtrée dix fois afin d’obtenir toute la pureté de la Smirnoff). », déclare Lou McKerrow, de la direction marketing de Smirnoff pour l’Europe de l’Ouest.

Pour cette publicité réalisée à Londres, Smirnoff a demandé au duo britannique Psychemagik de produire un morceau de musique pour en faire la bande originale de la campagne. La campagne, dont le budget est évalué à 15 millions de livres, est lancée au Royaume-Uni depuis le 22 septembre 2014. À la publicité TV viendront s’ajouter des campagnes de display en extérieur et sur Internet, ainsi que des manifestations dans les rues reprenant systématiquement l’effet de contraste entre les deux ambiances de soirée. C’est le cas de l’affiche de la campagne où l’illustration d’un scénario guindé et froid laisse place au second plan, derrière un effet déchiré, une fête authentique et accueillante.

Carlo Cavallone, directeur en charge de la création de l’agence 72andSunny Amsterdam est à l’origine de ce spot, réalisé par Joseph Kahn et produit par HSI London.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.