habillage
premium1
Undefined Fantastic Object

Resenware, le malware qu’il faut battre au jeu vidéo

Le 25 avr. 2017

Conçu par un étudiant coréen, Resenware fait partie de la famille des ransomwares ou rançonlogiciels en Français. S’il est d’usage de verser une rançon pour se débarasser de ces logiciels malveillants, ce dernier demande une compensation bien particulière…

Il s’agit d’un malware, tout ce qu’il y a de plus classique. Une fois votre ordinateur infitré, Resenware verrouille vos fichiers et l’accès à votre disque dur grâce à un algorithme puissant.

« (…) Le Capitaine Murasa a encrypté vos précieuses données comme des documents, de la musique, des images et ce qui ressemble à des fichiers de projet...", explique le pop-up du malware, une fois parvenu sur votre écran.

Resenware warning

Un virus classique, jusqu'à un certain point. Pour décrypter vos données, un tout autre scénario se substitue à la demande de rançon classique via bitcoins. Cette fois-ci, il vous faudra jouer jusqu’à vous épuiser. Le concepteur de Resenware est un jeune coréen connu sous le pseudo Tvple Eraser sur Twitter, vous met au défi de marquer plus de 200 millions de points à Touhou Seirensen - Undefined Fantastic Objects, un jeu de tir japonais réputé pour sa difficulté, surtout quand c’est avec le mode « lunatic », mode le plus extrême du jeu, que le hackeur vous fait danser.

Undefined Fantastic Object - Lunatic 1

Questionné par le site Kotaku, l'étudiant a expliqué avoir créé le virus Resenware sur son temps libre et pour le plaisir. Après avoir envoyé le code source du virus sur la plateforme Github, ce dernier s'endort. A son réveil, le malware avait commencé à se répandre sur le web. Il s'est excusé et propose aujourd'hui aux malheureux internautes un outil pour contourner le cryptage sans pour autant jouer au jeu. Fair play !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.