habillage
premium1
premium1
actu_27543_vignette_alaune

Quand les beaux sont castés, les autres dansent

Le 4 sept. 2015

Andes a prétexté un casting de beaux gosses pour laisser les pistes de danse libres aux moins beaux. Un carton pour la marque meilleure amie de l’homme : elle fait preuve, encore une fois, d’un humour débordant. On valide !

Jusqu’à présent, la marque de bière avait surtout compté sur la lâcheté des hommes pour faire sa promotion. Elle n’a pas hésité à trouver des subterfuges pour leur donner les moyens de passer leur soirée entre potes sans se faire disputer par leur compagne. Andes a même organisé des kidnappings pour qu’ils puissent se sauver des réunions familiales et aller boire une bière entre mâles. Des initiatives un poil machos, mais qui donnent d’autant plus d’ampleur à leur dernier opus. Car derrière cet homme qui fait le fier devant ses potes, il y a un vrai cœur d’artichaut qui n’ose approcher les femmes, surtout s’il doit rivaliser avec des apollons. Là encore Andes n’a pas hésité à mouiller sa chemise : elle a monté de toute pièce un casting pour sa dernière campagne de publicité. Pour postuler, seule contrainte : être mega beau gosse.
Une proposition alléchante pour tous les mannequins et apprentis mannequins qui se sont précipités au rendez-vous un samedi en fin de journée. Très professionnels, ils sont restés toute la nuit… tandis que les « moins » attractifs pouvaient tenter leur chance sur la piste de danse. Un bon coup de pouce pour ces apprentis dragueurs… rassurez-vous : les modèles figurent dans la publicité, ils n’ont pas tout perdu dans l’histoire. 

La campagne est signée DelCampo Saatchi&Saatchi Buenos Aires. La direction créative a été confiée à Juan Pablo Lufrano, Rafael Santamarina et Ariel Serkin. Diego Núñez Irigoyen a réalisé le film, en collaboration avec la maison de production Agosto.

#TheFairestNightofAll

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour