actu_28384_vignette_alaune

Quand le métro new-yorkais n’aime pas qu’on parle des règles

Le métro est l’un des terrains d’expression privilégié des marques. Lieu de passage incontournable, elles doivent toutefois veiller à ne pas choquer… Thinx, marque spécialisée dans les sous-vêtements conçus pour les règles, en a fait les frais.

Tout en subtilité et suggestions, les publicités pour Thinx doivent pourtant être jugées avant de pouvoir s’afficher dans le métro new-yorkais.

La co-fondatrice de la marque Miki Agrawal a en effet confié être toujours en discussion avec Outfront Media, qui gère la publicité diffusée dans le métro. Le fait que la marque cite explicitement les « règles » (« periods », en anglais) dans ses affiches semble poser problème…

Pour la marque, il s’agit d’un comportement sexiste, qui adopte deux poids, deux mesures. Miki Agrawal fait notamment référence à la campagne qui incitait les femmes à passer sous le bistouri pour une augmentation mammaire plus tôt cette année, autorisée à s'afficher fièrement dans le métro avant qu’un vent de protestations ne s’élève sur les réseaux sociaux.

Un porte-parole de la Metropolitan Transportation Authority a affirmé au New York Times que la campagne serait approuvée. Affaire à suivre, car pour le moment la campagne est toujours en suspens… 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.