actu_30360_vignette_alaune

Quand Ford parle divorce

Il s’en passe des choses dans une voiture. Avec sa dernière campagne, Ford explore les méandres de la vie de famille, et aborde le thème du divorce à travers un court métrage en trois épisodes. Juste, sombre, et danois.

Trop sombre, déprimant… Le divorce n’est pas le thème de prédilection des marques, en publicité. Si certaines arrivent à en parler avec humour à l’instar d’IKEA, d’autres choisissent d’appréhender le sujet dans toutes ses difficultés.

Ainsi, Ford Danemark et l’agence Very présentent un court métrage en trois parties, sobrement intitulé Famille, et mettant en scène les différentes étapes d’une séparation. Les liens fraternels se renforcent, les liens filiaux se délient, l’espoir pointe le bout de son nez, et la caméra capture l’instant avec recul.

Le produit reste lui aussi en retrait : si Ford reste présente tout au long des films, les voitures se font discrètes et jouent leur rôle de « témoins » de vie. « Nous voulions voir quelle pouvait être la place d’une voiture dans un divorce. C’est à la fois un acteur et un environnement » , explique Daniel Kragh-Jacobsen, réalisateur de la campagne. « Nous avons pensé ce film comme un moyen de montrer que Ford soutient les familles, malgré les aléas de la vie » . Dans un communiqué, Ford a expliqué qu’il y avait eu 23% de divorces de plus en 2014 que pendant les dix années précédentes. « Nous voulons être présents dans tous les aspects de la vie, même ceux qui présentent parfois des défis » , explique Lene Dalquist, porte-parole de la marque. « Nous voulons montrer nos modèles familiaux dans des situations qui peuvent parler à beaucoup » , ajoute Kristine Dam Jensen, Directrice Marketing de Ford au Danemark. « La voiture est un point de ralliement pour les familles, même dans les périodes difficiles comme un divorce » .

Selon Daniel Kragh-Jacobsen, la marque est « courageuse » d’investir ce terrain, d’autant plus qu’elle aurait laissé carte blanche aux équipes créatives. Il espère que les gens se reconnaîtront dans l’histoire. « Nous ne présentons pas une image lissée de la famille parfaite en train de conduire la voiture parfaite. Est-ce que les films vont les inciter à acheter une nouvelle voiture ? Je n’en suis pas sûr. Mais ça montre que Ford essaye de nouvelles choses. Le plus important pour moi est que cette histoire trouve un écho et reste dans les mémoires » .

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.