habillage
premium1
premium1
Culotte et serviette hygienique

Il était temps : une publicité montre la réalité des règles

Le 18 oct. 2017

Les règles existent-elles réellement ? De quelle couleur sont-elles ? Le mystère qui plane entoure en fait un sujet tabou, même pour les marques qui en font leur business, et souvent mal compris. Et si la com' pouvait changer ça ?

Règles, poils, seins... le corps féminin représente autant de tabous et d’épreuves à surmonter pour les (jeunes) femmes. Pour couronner le tout, ces sujets sont rarement (voire jamais) abordés. À la télévision, dans les films comme les publicités, le corps féminin est abordé de manière incomplète, voire ridicule. Encore aujourd’hui, par manque d’informations, des jeunes filles pensent être à l’article de la mort quand elles ont leurs règles pour la première fois. Merci à toutes les entreprises qui choisissent d’illustrer les règles avec un joli liquide bleu qui n’a rien à voir avec les menstruations...

Ces dernières années, les choses ont doucement évolué.

Pour tenter de briser l'omerta et d'informer, de nombreuses actions sont organisées. Osez le Féminisme a lancé la campagne SangTabou et, le 11 octobre, à l'occasion de la Journée internationale des filles, le collectif féministe Insomnia a coloré des fontaines parisiennes en rouge.

Certains géants de la distribution ont protesté contre la taxe sur les serviettes hygiéniques et autres tampons, et quelques marques commencent à réaliser des publicités plus proches de la réalité : un spot pour les tampons de la marque Libresse montrait par exemple des femmes en train de saigner - à noter qu'il ne s'agit, pour l'occasion, pas de sang menstruel.

Libresse - Blood 

Libresse va aujourd’hui un peu plus loin. Dans sa dernière publicité, du sang issu des règles est montré. Le message qui apparait à la fin du spot énonce que « la vue du sang des règles est inacceptable » - selon à peu près toutes les autorités de régulation audiovisuelles du monde, au vu des images ultra aseptisées qui passent à la télé.
Blood normal
Cette vidéo sera diffusée dans sa totalité (2 minutes 20) sur Internet et les réseaux sociaux. En Angleterre, une version courte passera à l'antenne. Pour ce qui est de la France, Always et consorts n'ont pas l'air décidés à abandonner leurs liquides roses et autres métaphores poétiques... pour le moment ?
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.