habillage
premium1
thumbsyria

L’enfer syrien au bout du fil

Le 13 mars 2017

Le conflit syrien dure depuis 6 ans et n’épargne pas les enfants. En Suède, l’UNICEF alarme sur l’urgence de la situation en lançant The Syrian Number : un numéro de téléphone unique pour échanger avec des enfants.

L’année dernière, pour commémorer les 250 ans de la fin de la censure, la Suède mettait à disposition de tous The Swedish Number, un numéro de téléphone qui permettait à quiconque à travers le monde d’appeler un Suédois au hasard... L’UNICEF et l’agence Forsman & Bodenfors reprennent aujourd’hui le concept avec une campagne bien moins légère et plus sérieuse : The Syrian Number.

En appelant le numéro +46 85 511 7864, les Suédois peuvent avoir un aperçu brutal de ce que vivent les enfants en Syrie. Ceux avec qui ils échangent ont fui les conflits et sont désormais expatriés en Jordanie et au Liban.

Nous voulons mettre l’accent sur les vraies histoires des enfants de Syrie

Marcus Hagglof, rédacteur à Forsman & Bodenfors

D’après les rapports de l’UNICEF, 2016 est marqueur d’un triste record avec des violences contre les enfants à leur pire niveau depuis le début de la guerre.

La Syrie est probablement le pays le plus dangereux de la planète pour les enfants. Chaque jour, ils sont tués, blessés ou choqués à vie.

Hanaa Singer, représentante de la Syrie à l’UNICEF

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance milite depuis le début du conflit en Syrie en 2011. Les équipes d’UNICEF au Royaume-Uni avaient à ce titre présenté un spot poignant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.