actu_19859_vignette

LEGO met l'art au bout des doigts

LEGO fait découvrir l’art aux enfants aveugles et malvoyants : ces derniers réinterprètent les œuvres à l’aide des petites briques.

LEGO s’est associé au Musée Lenbachhaus, à la Bayerischer Blinden- und Sehbehindertenbund e.V. (BBSB. Association bavaroise pour les aveugles et malvoyants) et à l’agence Serviceplan pour créer le projet Blind Art Project. L’objectif visé est de permettre à de jeunes enfants aveugles et malvoyants, à travers des ateliers, d’accéder aux œuvres d’art et par la même, de démontrer qu’avec LEGO on peut matérialiser tout ce qui sort de l’imaginaire.

Une première session pilote a déjà eu lieu et donné naissance à un mini-documentaire diffusé depuis le 15 janvier sur Youtube. Durant cet évènement, des experts en art ont présenté Le Cavalier Bleu de Franz Marc : ils ont ainsi conté l’œuvre, répondu aux questions et effectué des comparaisons, tout en essayant de stimuler l’intuition et l’imaginaire des enfants. Ces derniers ont ensuite été invités à matérialiser le tableau à l’aide des petites briques. Le Professeur Helmut Friedel, Directeur du Lenbachhaus, s’est dit impressionné par les résultats : «Les enfants ont créé des chefs-d'œuvre des plus imaginatifs, des paysages de rêve et des chevaux arcs en ciel ».

D’autres enfants sont alors venus à leur rencontre. Voyants et non-voyants ont ainsi pu échanger sur les créations : les enfants aveugles ont eu accès au monde de l’art et les enfants voyants au monde des non-voyants. LEGO, dans tout ça, a mis en avant sa propension à la polyvalence et à la créativité.

Le Lenbachhaus est un musée de renommée mondiale à Munich, il abrite la plupart des œuvres du mouvement Der Blaue Reiter (Le Cavalier bleu) créé en 1911. Entièrement rénové, il a réouvert ses portes en mai 2013 et souhaitait attirer une clientèle plus jeune que ses habitués (45 et 65 ans). Blind Art Project participe à cet élan : depuis la première session Blind Art Project, trente associations nationales d’enfants malvoyants et dix internationales ont participé aux ateliers.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.