premium 1
premium 1 mobile
actu_27002_vignette_alaune

Le bouddha réincarné

Le 22 juin 2015

14 ans après sa destruction par les talibans, un des Bouddhas de Bâmiyân a retrouvé sa place dans la roche grâce à une projection 3D. Un geste fort par sa symbolique et attribué à un couple d’aventuriers venus de Chine.

En mars 2001, les talibans avaient détruits deux de ces immenses bouddhas par ordre de leur chef le mollah Mohammed Omar. Un véritable sacrilège pour des vestiges datant du sixième siècle et qui avait fortement marqué les esprits. Sculptées dans le flanc d'une falaise dans la vallée de Bâmiyân, dans la région du Hazarajat au centre de l'Afghanistan, à 230 km au nord-ouest de Kaboul, ces œuvres magistrales mesuraient 38 mètres de haut pour l’une, 55 pour l’autre. Des chefs-d’oeuvres de l'école du Gandhara dans l'art bouddhique de la région d'Asie centrale à jamais anéantis...

Et pourtant… Zhang Xinyu et sa femme Liang Hong, un couple d’aventuriers passionnés, en provenance de Chine, ont réussi à redonner un second souffle à l’un d’entre eux. Durant deux nuits et pendant huit heures, ils ont projeté l’image du bouddha à taille réelle dans sa niche initiale grâce à une lampe électrogène. Une performance qui a fait la joie des locaux dont certains, les plus jeunes, n’avaient jamais vu la statue auparavant.

Zhang Xinyu et Liang Hong ont ensuite cédé leur matériel au département local de protection des reliques culturelles qui a décidé de reproduire l’initiative chaque année au mois de mars, en signe de commémoration.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.