habillage
premium1
premium1
actu_22956_vignette

L’art au service des handicapés.

Le 25 sept. 2014

Face aux stationnements abusifs des places de parking pour handicapés qui représentent plus de 40 000 amendes et sanctions par an, le gouvernement flamand s’engage pour le respect des droits des handicapés en ayant recours à un moyen plutôt bien pensé : rendre les places bleues plus artistiques. Cela n’a pas l’air si spécial que ça et pourtant...

Il ne s’agit pas d’une simple couche de peinture apposée en plus. Le projet Parkeerkunst est surtout le résultat d’une collaboration établie entre des binômes d’artistes, l’un étant handicapé, l’autre pas. Ils ont été réunis grâce à l’agence Famous, le directeur artistique du S.M.A.K, le Musée Municipal d’Art Contemporain de Gand et également le parrain du projet Philippe Van Cauteren et la VFG (Association pour les personnes handicapées).

Les créations des duos investiront les places de parking de différentes provinces et villes de Belgique dont chaques artistes sont issus. Le 2 octobre à Bruxelles, seront présents le peintre abstrait Wannes Lecompte et l’écrivain/poète Anja De Greve, handicapé suite à un manque d'oxygène à la naissance. Bruges accueillera le même jour, le peintre/illustrateur Ronny Delrue et la poète/peintre Johanna Thuyn, paralysée à partir du cou depuis un accident de voiture. Le 7 octobre, Hasselt sera représentée par l’artiste visuel Fred Eerdekens et le peintre/sculpteur Ivo Konings, qui s'est brisé le dos en 1992. A Anvers, le 16, c’est l’artiste visuel Karel Verhoeven et la poète aveugle Tonia In Den Kleef qui seront responsables de la création d’une place de parking artistique. Ces artistes s’engagent au nom du ministre de l'Egalité des chances, Liesbeth Homans.

Le but : en peignant dessus, ces places deviennent visuelles. Elles deviennent une création artistique et poussent ainsi le public à respecter cet espace comme ils respecteraient une œuvre d’art. Une initiative bien pensée et malheureusement nécessaire pour faire prendre conscience des stationnements abusifs.  Les entreprises et les gouvernements locaux disposant d’espaces de stationnement pour les personnes handicapées (grands magasins, institutions financières, théâtres, etc.) pourront également participer à l’initiative.

« Les personnes sans handicap ne réalisent généralement pas l’importance de ces espaces pour l'autonomie des personnes handicapées", déclare la ministre Homans. "Cela offre aux personnes à mobilité réduite la liberté de se déplacer seules, d’aller travailler, d’assister à un spectacle, de faire leurs courses,… Bref de vivre."

 

www.parkeerkunst.be

 


L'ADN - Le 25 sept. 2014
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.