actu_24351_vignette

La santé au CES 2015

Focus aujourd’hui sur les objets connectés dédiés à la santé ou l’entrée prochaine de l’automédication dans nos foyers. Alors Docteur, qui est le plus fort ?

Les plus ingénieux cerveaux du CES dévoilent de nouvelles innovations dans le domaine de la santé connectée afin de connaître tout, tout, tout sur nos petits corps tout mous.

Pour ceux qui auraient envie d’un control intégral de leur corps, MyBiody Balance semble être fait pour eux : grâce à une utilisation quotidienne, cet appareil de check-up maison délivre instantanément des informations quant à la forme physique de son utilisateur, notamment via l'indication de son taux d’hydratation, de sa dépense énergetique journalière, de sa masse osseuse, graisseuse et musculaire ainsi que son bilan d’équilibre corporel.

 

 

Après avoir pris la mesure de son corps, place au mental : pour mieux gérer son stress, la société MyBrain a lancé son casque Melo Mind, capable de capter et voir l’évolution du stress via une mesure de l'activité cérébrale. L'entreprise a également mis au point une application mobile qui propose une séance de relaxation musicale adaptée. Une relaxation qui couterait 235 euros et qui serait lancée courant 2015.

 


 

Mais ce qui peut s’appliquer à soi peut aussi être adapté à sa douce progéniture et notamment leur nourriture. La start-up française Slow Control, également à l'origine de la fourchette connectée, a mis au point le biberon connecté. Le Baby GLgL envoie sur le smartphone des parents attentionnés les données relatives à la quantité de lait bue, son débit, l’inclinaison du biberon ainsi que la présence de bulles ou de grumeaux. Il prévient ainsi l’ingestion de l’air.

 

Et si les pichouloulous ont des soucis d’oreilles, pas de cris, Cell Scope, une strat-up de San-Francisco a présenté son microscope ORL adaptable pour smartphone et à destination des 6 à 11 ans : The Oto permet de filmer à l’intérieur du canal audio de l'enfant afin d'envoyer par la suite les données récoltées à un médecin.

 

 

Une fois toute la famille en parfaite santé, changeons de génération pour nous intéresser aux seniors. La start up californienne Body Cap (présente au CES 2014 pour sa pillule e-celsius qui une fois ingérée, permettait de connaître la température du patient) a proposé In Great Shape, un système ayant pour vocation de stimuler l’activité physique des séniors en leur proposant des activités adaptées via des capteurs et logiciels.

 

De quoi faire une vraie famille de warriors. Et une fois le cerveau et le corps apaisés, il est même possible de faire du sport sans lever le petit orteil. Tao Wellness, une jeune entreprise de San Francisco a mis au point la Tao Chair, un fauteuil améliorant la posture de son squatteur et proposant même des exercices grâce à son application connectée.

Tout est le plus beau dans le plus merveilleux des mondes possibles.

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.